Acier « vert » : ZF a conclu un accord d'approvisionnement à long terme avec H2 Green Steel

L'acier sera produit selon un processus entièrement intégré, misant sur une numérisation de bout en bout, sur l'électricité issue de sources d'énergie renouvelables et sur l'hydrogène vert au lieu du charbon.

  • 24 octobre 2022
  • 1259 affichages
  • Acier « vert » : ZF a conclu un accord d'approvisionnement à long terme avec H2 Green Steel
    Acier « vert » : ZF a conclu un accord d'approvisionnement à long terme avec H2 Green Steel

ZF travaille à plein régime pour réduire davantage son empreinte carbone. L'un des principaux moyens d'y parvenir consiste à acheter des matériaux produits de manière durable, comme l'acier. Le groupe technologique vient de conclure un accord d'approvisionnement à long terme avec la start-up suédoise H2 Green Steel. À partir de 2025 et jusqu'en 2032, l'entreprise scandinave augmentera sa production pour fournir à ZF 250 000 tonnes d'acier par an à partir de son usine située dans le nord de la Suède. Ce chiffre représente 10% des besoins actuels en acier de ZF et permettra d'économiser environ 475 000 tonnes de CO2 par an. L'acier sera produit selon un processus entièrement intégré, misant sur une numérisation de bout en bout, sur l'électricité issue de sources d'énergie renouvelables et sur l'hydrogène vert au lieu du charbon. Dans la fabrication traditionnelle de l'acier, la réduction du minerai de fer s'effectue en le chauffant avec du charbon, ce qui entraîne une réaction chimique qui sépare l'oxygène du fer en formant et émettant du CO2. Lors du processus de production de H2 Green Steel, l'hydrogène vert réagit avec le minerai de fer de la même manière que le carbone, ce qui donne lieu à l'extraction d'oxygène. Cependant, au lieu de produire du CO2, le principal dérivé est l'eau.

Journaliste business, technologies de l'information, usine 4.0, véhicules autonomes, santé connectée

Plus d'articles Contact