Des caméras intelligentes pour les applications de l’industrie 4.0 et d’IA

Les « Smart Cameras » combinent une acquisition d’image de grande qualité et un traitement d’image puissant dans un boîtier conçu pour les milieux industriels.

  • Des caméras intelligentes pour les applications de l’industrie 4.0 et d’IA
    Des caméras intelligentes pour les applications de l’industrie 4.0 et d’IA

Le marché du traitement de l’image industriel s’est développé rapidement ces dernières années. Les méthodes d’imagerie trouvent un emploi dans un nombre croissant d’applications, par exemple pour rendre les process de production aussi flexibles et efficaces que possible. Par le passé, les solutions de traitement de l’image étaient souvent mises au point par des intégrateurs systèmes hautement spécialisés. Aujourd’hui, les utilisateurs finaux et les OEM le font de plus en plus eux-mêmes. C’est parce qu’ils ont accès à des caméras compatibles GenICam de grande qualité et faciles à utiliser, à des PC industriels puissants pour le traitement des données d’image et à des outils de programmation d’application pratiques et flexibles, par exemple avec Python ou openCV. Baumer réunit tout ceci dans ses Smart Cameras AX adaptées à une utilisation industrielle. Elles simplifient l’accès au traitement de l’image industriel et facilitent des tâches telles que l’intégration de l’IA et le Deep Learning ainsi que l’intégration dans les environnements de l’industrie 4.0.

 

L’IA et le Deep Learning complètent le traitement de l’image industriel

 

Le marché de l’IA dans le traitement de l’image va poursuivre sa croissance. Il n’est pas surprenant que le traitement de l’image, qui requiert de gérer des données complexes, se prête particulièrement bien à l’utilisation d’algorithmes basés sur l’IA. Des kits de développement logiciel (Software Development Kit, SDK) faciles à utiliser, tels que TensorFlow et Caffe, soutiennent cette tendance. C’est également le cas des modèles d’IA entraînés pour des applications spécifiques, qui prennent en charge des tâches telles que la surveillance des marchandises en vrac ou la reconnaissance de la position des objets dans les applications de traitement de l’image.

Cependant, les unités centrales classiques (CPU, Central Processing Unit) ne sont pas vraiment adaptées au travail avec les réseaux neuronaux. C’est pourquoi on utilise souvent des processeurs graphiques puissants (GPU, Graphics Processing Unit) ou des circuits intégrés spécialement optimisés pour une certaine application (Asic, Application-Specific Integrated Circuit), qui conviennent mieux aux calculs en réseau en raison de leur architecture hautement parallèle. Les « Smart Cameras » AX intègrent directement les deux et sont également équipées de la plateforme leader du marché NVidia Jetson qui, outre un GPU performant, fournit aussi des ASIC spécialement conçus pour l’IA sous forme de DLA Cores (Deep Learning Accelerator). Elles atteignent ainsi jusqu’à 300 images/sec pour la classification d’objets assistée par IA. Des fréquences d’image et de classification aussi élevées contribuent, par exemple, à augmenter encore la sécurité des robots rapides dans leur collaboration avec les humains. Outre les tâches d’IA, les « Smart Cameras » peuvent également être utilisées pour le traitement classique de l’image. Par exemple, les ensembles d’erreurs peuvent être compressés en Jpeg et envoyés directement dans le Cloud afin de poursuivre l’entraînement et d’améliorer le réseau neuronal. Autre avantage : grâce à l’approche basée sur Linux, le langage de programmation peut être choisi librement en fonction de l’application.

 

Industrie 4.0 et traitement des contours

 

L’industrie 4.0 promet d’importants gains d’efficacité et des réductions de coûts grâce à une numérisation complète, de la conception du produit jusqu’à sa fabrication et sa distribution. Les « Smart Cameras » AX déploient tout leur potentiel en tant qu’équipement de mesure ou pour le contrôle qualité dans les installations industrielles qui fabriquent différentes variantes de produits. Par exemple, les informations requises sur l’objet testé peuvent être obtenues directement à partir du Cloud afin de vérifier les caractéristiques spécifiques au client. Le résultat peut être communiqué à l’automate. Si le traitement des données se fait directement dans la caméra, comme c’est le cas avec les « Smart Cameras » AX, on parle de « Vision at the Edge ».

Afin d’utiliser l'Edge Processing pour réduire la bande passante par rapport au système classique caméra-PC et d’économiser des composants supplémentaires tels que des PC industriels, des câbles ou des cartes d’interface, les « Smart Cameras » disposent de diverses interfaces conformes aux normes Ethernet, RS232, USB 3.0 et HDMI.

Journaliste business, technologies de l'information, usine 4.0, véhicules autonomes, santé connectée

More articles Contact