Industrie 4.0 : Ascom lance Ofélia

un concentrateur d'alarmes nouvelle génération

  • 4 avril 2020
  • 322 affichages
  • Industrie 4.0 : Ascom lance Ofélia
    Industrie 4.0 : Ascom lance Ofélia

Ascom simplifie la gestion du risque et réduit les coûts en matière de sécurité avec sa nouvelle application HTLM 5 compatible avec les dernières avancées Cloud. Objectifs : centraliser et superviser tous les flux d'alarmes sur une même plateforme, et permettre de mobiliser les équipes sur l'ensemble des événements critiques. « La solution répond à une tendance forte des secteurs de la santé et de l'industrie en phase de transformation digitale : simplifier la supervision et la gestion des alarmes quelle que soit la complexité de l'organisation ou de l'établissement et en améliorer les performances », indique Philippe Billet, Directeur Général Ascom France et Iberia.

 

Amener de la valeur en simplifiant l'expérience utilisateur

 

Ofélia, plateforme applicative qui concentre l'ensemble des alarmes d'une société. Ofelia s'adresse à tout type d'établissements, des secteurs de la santé et de l'industrie notamment. Outil de supervision centralisé, Ofélia regroupe notamment la gestion des alarmes PTI/DATI (travailleurs isolés), les alarmes liées à la réquisition d'urgence des collaborateurs (plan blanc, bleu et plan d'alerte général), celles liées à la gestion technique du bâtiment (incendie, GTB/GTC) et plus spécifiquement dans le secteur hospitalier et les EPHAD les alarmes liées à l'appel infirmières, la fugue et le transport des patients. Tous ces différents types d'alertes sont notifiés au sein de l'interface, visibles d'un simple coup d'œil.

Alain DieulLa mission de PEI est de fournir à ses lecteurs des informations sur les nouveaux produits et services liés au secteur de l'industrie et qui sont disponibles sur le marché français. 

Pour paraître dans PEI Magazine et/ou sur le site pei-france.com, veuillez envoyer vos communiqués de presse à Alain Dieul.

Pour discuter d'une contribution rédactionnelle ou pour tous renseignements, contacter la rédaction de PEI.

More articles Contact