La Fondation Inria et la Fondation Galilé s’associent pour déployer le programme « Intelligence artificielle pour une industrie 5.0 »

Le programme « Intelligence artificielle pour une industrie 5.0 respectueuse de l’homme et de son environnement » (AI for I5.0) est un ambitieux programme de recherche et d’innovation à impact positif.

  • 15 décembre 2022
  • 536 affichages
  • La Fondation Inria et la Fondation Galilé s’associent pour déployer le programme « Intelligence artificielle pour une industrie 5.0 »
    La Fondation Inria et la Fondation Galilé s’associent pour déployer le programme « Intelligence artificielle pour une industrie 5.0 »

Bruno Sportisse, P-dg d’Inria et président de la Fondation Inria, et Eric Michoux, président du groupe industriel Galilé et de la Fondation Galilé, se sont réunis pour affirmer leur volonté de lancer et déployer ensemble, dans le cadre d’un partenariat fort et ouvert à d’autres acteurs, un programme au service de l’industrie 5.0. Le programme « Intelligence artificielle pour une industrie 5.0 respectueuse de l’homme et de son environnement » (AI for I5.0) est un ambitieux programme de recherche et d’innovation à impact positif. Il porte sur la transition numérique et écologique de l’industrie ainsi que sur la gestion des changements culturels induits par la digitalisation et l’intelligence artificielle. A travers des travaux de recherche, mais aussi des actions de médiation scientifique, le soutien à l’entrepreneuriat et la création d’outils pédagogiques, ce vaste programme a pour finalité de faire émerger des solutions face aux enjeux de l’industrie 5.0 et de l’intelligence artificielle. C’est à Chalon-sur-Saône, dans l’ancienne Chambre de Commerce et d’Industrie de Saône-et-Loire, que le groupe Galilé et sa fondation d’entreprise ont accueilli les équipes d’Inria et de la Fondation d’Inria, après avoir visité l’entreprise Escofier, filiale du Groupe Galilé au savoir-faire centenaire en matière de roulage à froid.

Journaliste business, technologies de l'information, usine 4.0, véhicules autonomes, santé connectée

Plus d'articles Contact