Lancement d'un projet sur l’industrialisation de l'électronique de puissance pour la voiture électrique

Actia, All Circuits et Lacroix lancent  le projet Prems (PoweR Electronic Manufacturing Services) pour accélérer la fabrication en France de l’électronique de puissance des prochaines générations de véhicules électriques.

  • 24 mars 2022
  • 335 affichages
  • Lancement d'un projet sur l’industrialisation de l'électronique de puissance pour la voiture électrique
    Lancement d'un projet sur l’industrialisation de l'électronique de puissance pour la voiture électrique

Les trois principaux sous-traitants électronique français positionnés sur le marché automobile Actia, All Circuits et Lacroix lancent  le projet Prems (PoweR Electronic Manufacturing Services) pour accélérer la fabrication en France de l’électronique de puissance des prochaines générations de véhicules électriques. Les nouvelles générations de composants SiC (carbure de silicium) et GaN (nitrure de gallium) sont au cœur des architectures de véhicules hybrides et électriques. Ils induisent des défis technologiques et industriels qui doivent être adressés au plus tôt dans la perspective d’une montée en cadence de la production à horizon 2025. Les challenges sont multiples et parfois difficiles à concilier comme l’intégration, la fiabilité, la réparabilité voire le recyclage, tout en assurant la compatibilité avec les contraintes coût/volume de la filière automobile. Dans ce contexte le programme Prems adresse plus particulièrement les procédés d’assemblage, de contrôle et de tests de ces nouvelles fonctions de puissance. Cadencé sur une période de 3 ans et sur la base de "sprints" projets articulés avec la progression des travaux R&D de la filière automobile en cours, Prems permettra de disposer à l’horizon 2024 des savoir-faire de production en France activables par la filière automobile pour accompagner la montée en volume du véhicule électrique attendue entre 2025 et 2030. Doté d’un budget de 2,25 M€ pris en charge à parts égales entre les partenaires du projet, Prems bénéficie du soutien du programme Electronique de Puissance et du financement de France Relance. La coordination et le pilotage du projet sont confiés au Centre technique We Network qui anime depuis 2016 les projets de coopération de la filière d’assemblage électronique en France.

Journaliste business, technologies de l'information, usine 4.0, véhicules autonomes, santé connectée

More articles Contact