L’usine de Leuze en Malaisie entre en service

Leuze ouvre son site de production à Malacca, en Malaisie. Des capteurs y sont produits pour le marché asiatique local. La demande est très forte dans les domaines de l'électronique, de l'énergie solaire et de l'automatisation des laboratoires.

  • 12 septembre 2022
  • 503 affichages
  • L’usine de Leuze en Malaisie entre en service
    L’usine de Leuze en Malaisie entre en service

Après une période de construction de 16 mois seulement, Leuze ouvre son site de production à Malacca, en Malaisie. Des capteurs y sont produits pour le marché asiatique local. La demande est très forte dans les domaines de l'électronique, de l'énergie solaire et de l'automatisation des laboratoires. Pour Leuze, la construction de ce site de production en Malaisie représente un élément clé de sa stratégie de croissance mondiale. Sur la base de 2020, le chiffre d'affaires du groupe Leuze Electronic devrait doubler d'ici à 2025. La construction du bâtiment, qui a impliqué de nombreux partenaires locaux, a commencé en janvier 2021. À peine 16 mois plus tard - en avril 2022 - l'usine était terminée et, après une phase de démarrage réussie, elle a été officiellement inaugurée en juillet. Afin de répondre à la forte demande mondiale de ses capteurs et assurer des délais de livraison courts, Leuze ambitionne de doubler ses capacités de production d'ici la fin 2022. Les caractéristiques essentielles de l’usine de Malaisie sont identiques à celles du principal site de production de Leuze, sur le site de son siège social à Owen/Teck en Allemagne. En Malaisie, les produits sont fabriqués principalement pour le marché asiatique local. Les installations de production et de logistique de stockage, d'une superficie de 4 500 m2, constituent la majeure partie de l’usine. Une surface supplémentaire de 1 000 m2 est utilisée pour les services administratifs. Des surfaces totalisant 7 000 m2 sont disponibles pour une deuxième phase d'expansion.

Journaliste business, technologies de l'information, usine 4.0, véhicules autonomes, santé connectée

More articles Contact