Phase critique pour l’investissement dans les usines intelligentes

Siemens Financial Services évalue l’investissement dans les usines intelligentes à près de 400 milliards de dollars sur les cinq prochaines années

  • Phase critique pour l’investissement dans les usines intelligentes
    Phase critique pour l’investissement dans les usines intelligentes

Les fabricants du monde entier sont confrontés à des défis majeurs en ce qui concerne l’investissement dans l’Industrie 4.0, particulièrement en ce temps de crise. Une nouvelle étude de Siemens Financial Services (SFS) estime que l’investissement global dans les usines intelligentes devrait s’élever à près de 400 milliards de dollars sur les cinq prochaines années. Intitulée Relever le défi de l’Industrie 4.0, elle est la première d'une série qui s’intéresse aux difficultés d'investissement auxquels sont confrontés les fabricants migrant vers les technologies de l’Industrie 4.0.

 

Méthodologie


FS a élaboré un modèle qui estime avec prudence l’ampleur des investissements que l’industrie manufacturière devra réaliser dans le cadre de sa transformation digitale. Le modèle s’appuie sur diverses prévisions d’analystes concernant la valeur du marché de la fabrication intelligente pour la période de cinq ans courant de 2020 à 2024 inclus. Les chiffres obtenus sont ensuite ajustés pour tenir compte de la proportion de fabrication intelligente qui est déjà acquise par le biais du financement intelligent. En outre, l’estimation est réduite à la moitié du « marché disponible », pour donner une vision très prudente de l’ampleur des investissements requis même pour atteindre une pénétration de marché de 50 %.

 

Associer étroitement financement et retour sur investissement


Des nouveaux modèles de financement facilitent l’investissement dans l'Industrie 4.0. Ces derniers sont souvent alignés sur les résultats commerciaux, de sorte à associer étroitement le financement avec le retour sur investissement escompté des technologies digitalisées.

« Compte tenu de la double pression qu’exerce sur les fabricants européens l’augmentation de la concurrence sur les marchés nationaux et internationaux, l’investissement dans la transformation digitale est arrivé à un stade critique » explique Thierry Fautré, Président de Siemens Financial Services, France. « Le financement intelligent offre des méthodes d’investissement durables qui permettent aux fabricants d’atteindre les résultats commerciaux souhaités et clairement définis, le tout en accédant aux technologies et services appropriés avec l’aide d'un financier spécialisé. Ceci est particulièrement favorable étant donné l'énorme impact économique de cette crise sanitaire mondiale actuelle. ».

https://sie.ag/2TmMeKZ
 

Alain DieulLa mission de PEI est de fournir à ses lecteurs des informations sur les nouveaux produits et services liés au secteur de l'industrie et qui sont disponibles sur le marché français. 

Pour paraître dans PEI Magazine et/ou sur le site pei-france.com, veuillez envoyer vos communiqués de presse à Alain Dieul.

Pour discuter d'une contribution rédactionnelle ou pour tous renseignements, contacter la rédaction de PEI.

More articles Contact