Un process d’aromatisation réduit à quelques minutes

Moo Free Ltd, un chocolatier anglais, s’est équipé d'une pompe de process de la série 530 de Watson-Marlow Fluid Technology Group pour optimiser la fabrication de ses chocolats

  • Un process d’aromatisation réduit à quelques minutes
    Un process d’aromatisation réduit à quelques minutes

Acquise dans le cadre d'une refonte du processus de production, la pompe 530 de Watson Marlow aide le chocolatier anglais Moo Free Ltd à réduire le temps nécessaire aux changements d'arômes, d'une demi-journée à seulement quelques minutes. Les chocolats Moo Free sont des chocolats végétaliens et biologiques sans produits laitiers ni gluten. Maintes fois primés, ils ont un goût similaire à leurs homologues laitiers. L'entreprise a été créée en 2010 par Mike et Andrea Jessop, qui sont mari et femme. L’un est intolérant au lactose, tandis que l’autre est intolérant au gluten.

Un processus laborieux
Chez Moo Free, le chocolat est produit en lots de trois tonnes. Il était pompé dans un grand réservoir en acier inoxydable d'où il était transféré dans des cuves de 400 kg, prêt pour l'aromatisation individuelle. Une certaine quantité d’arôme requise selon les recettes était ensuite ajouté à chaque cuve, avant le transport du mélange pour être tempéré. Les différentes déclinaisons de chocolats étaient ensuite façonnées en barres et autres produits sur les lignes de moulage.
« Nous perdions beaucoup de temps à remplir constamment ces cuves et nous avons commencé à réfléchir à la manière dont nous pouvions améliorer notre processus de fabrication », explique Simon March, responsable de l'Ingénierie chez Moo Free. « Nous savions également que si nous n'avions plus besoin de ces cuves, lesquelles coûtent environ 17000 € chacune, nous pourrions les vendre et réinvestir dans une nouvelle technologie. » 
« Choisir une pompe péristaltique 530UN/R2 de Watson Marlow pour doser les arômes nous a permis de transférer le chocolat directement du réservoir de stockage à la ligne de moulage », poursuit Simon March. « Ce changement a réduit nos besoins en main-d'œuvre et en espace, et a éliminé le recours aux cuves de 400 kg ; la vente de certaines couvre déjà davantage que le coût de la nouvelle pompe. L'ensemble du processus a été simplifié et il est désormais plus efficace. »

Simplicité et rentabilité
Simon March a demandé l’ajout d'une petite trémie en acier inoxydable au-dessus de la pompe Watson-Marlow 530UN/R2, sur laquelle l’arôme est déversé. Après un processus de tempérage, le chocolat passe à travers une vis de mélange et dans une autre trémie - c'est la rotation de la vis qui fournit le signal auxiliaire à la pompe de dosage pour introduire l'arôme. Le chocolat est à nouveau mélangé avant d’alimenter la ligne de moulage.
« Avant de choisir WMFTG, j'ai étudié différents systèmes de dosage spécialisées », explique Simon March. « Un certain nombre d’entre eux reposaient sur une pompe de process Watson-Marlow, mais d'une manière beaucoup plus complexe que ce dont nous avions besoin. De plus, beaucoup de ces solutions coûtaient le prix d’une cuve. Je savais qu'en acquérant simplement une pompe, pour un coût bien moindre, je pouvais alimenter mon système de manière simple. En outre, dans un précédent poste, j’avais utilisé des pompes Watson-Marlow et je savais qu’elles étaient fiables et d’un fonctionnement facile. » Totalement opérationnelle sur une double équipe (16 heures par jour), la pompe Watson-Marlow 530UN/R2 s'est avérée fiable à 100% depuis son installation en février 2020, dosant à un débit de 5-55mg/min depuis son emplacement à côté de la ligne de moulage. La tête de pompe 520R utilise des tubes longue durée en Marprène.

Changement ultra-rapide
Les changements d’arômes sont assez fréquents chez Moo Free, ils se produisent parfois deux fois par jour, et c'est là que la pompe 530UN/R2 a apporté les plus grands gains. « Changer les saveurs de nos chocolats est maintenant un travail très facile, il suffit de changer le tube, de vider et de nettoyer la trémie, de la remplir à nouveau avec un autre arôme et nous sommes prêts à recommencer en cinq minutes. Auparavant, chaque changement d'arôme prenait au moins une demi-journée car il fallait vider le chocolat du réservoir de 400 kg et nettoyer toute la tuyauterie associée à l'unité de tempérage. »

 

Alain DieulLa mission de PEI est de fournir à ses lecteurs des informations sur les nouveaux produits et services liés au secteur de l'industrie et qui sont disponibles sur le marché français. 

Pour paraître dans PEI Magazine et/ou sur le site pei-france.com, veuillez envoyer vos communiqués de presse à Alain Dieul.

Pour discuter d'une contribution rédactionnelle ou pour tous renseignements, contacter la rédaction de PEI.

More articles Contact