Une chaire d’excellence industrielle consacrée à la plastronique

  Demande d'info / contactez-moi

inaugurée par Schneider Electric et la Fondation Partenariale Grenoble INP

Une chaire d’excellence industrielle consacrée à la plastronique
Une chaire d’excellence industrielle consacrée à la plastronique

Une chaire engageant des acteurs majeurs

 

La nouvelle chaire MINT voit le jour grâce à une volonté commune de faire progresser la recherche et les technologies de la plastronique de la part de Schneider Electric, de deux écoles de Grenoble INP Pagora et Phelma, ainsi que du Laboratoire de Génie des Procédés Papetiers (LGP2) et de l’Institut de Microélectronique Electromagnétisme et Photonique et Laboratoire d’Hyperfréquences et de Caractérisation (IMEP-LaHC).

Des enjeux de recherche et d’industrialisation très forts

 

La plastronique (souvent appelée MID pour Molded Interconnected Device en anglais) vise à intégrer des fonctions électroniques sur des formes plastiques moulées tridimensionnelles. Elle fait converger les technologies de la plasturgie et la fabrication de circuits électroniques sur des surfaces moulées en 3 dimensions y compris les problématiques d’interconnexion et de report de composants électroniques. Avec l’explosion de L’Internet des Objets, jusque dans le monde industriel (on parle alors de Industrial Internet of Things ou IIoT), le coût de fabrication des objets connectés, leur longévité et leur niveau d’intégration doivent être optimisés pour permettre le déploiement de millions de points de connexion. Ceci demande de nouvelles fonctions de communication, d’interfaces et de capteurs qui doivent s’intégrer beaucoup plus finement avec les produits existants sans impacter ni leur fiabilité, ni leurs dimensions, ni leur coût. Pour proposer des produits toujours plus riches, plus sûrs et plus faciles à utiliser et soutenir sa stratégie de mise en oeuvre de l’Internet des Objets Industriels, Schneider Electric souhaite repousser les limites de l’intégration mécanique et électronique en faisant converger la plasturgie et l’intégration électronique dans les pièces moulées. C’est précisément l’objectif du partenariat mis en oeuvre dans le cadre de la chaire MINT entre Schneider Electric, les écoles de Grenoble INP, le LGP2 et l’IMEP-LaHC.

MINT, pour relever les défis de demain !

 

La chaire MINT devra relever de nombreux défis :

• la conception électronique et mécanique conjointe en 3D de systèmes hybrides et connectés,

• le développement de technologies robustes pour réaliser directement les circuits électroniques sur des pièces plastiques moulées de formes 3D,

• la performance et la robustesse nécessaires pour leur utilisation dans les produits électrotechniques,

• les nouveaux modèles industriels engendrés par ce mode différent de fabrication des circuits électroniques.

 

 

Posté le 18 avril 2016 - (297 affichages)
Articles similaires
Développer des systèmes de propulsion électrique pour les avions
Tyco Electronics France
Des conseils utiles pour faciliter la dépose des cyanoacrylates
Premier "super véhicule de sport nautique"
Solution d'acquisition et de partage de données
Courroies synchrones
Monoflange
Tambours moteurs sans huile
Convertisseur fibre
Scanner 3D
IHM haute performance
Systèmes optiques
Capteurs radio en réseau
Automate EDGE
Robot delta drylin
Capteur de vision
Panneau d’alarme technique
Convertisseurs
Moteurs incroyablement fiables
Anneaux faciles à monter
Monoflange
Solution PoE administrable
Tresses d'étanchéité
Logiciel d'analyse d'images thermiques
Compresseur à piston
Palier plastique
Moteurs brushless à très haute vitesse
Scrutateur laser de sécurité
Capteurs robustes
Cellule photoélectrique
Scanner 3D
Chaîne porte-câbles légère
Module COM Express
Scrutateur laser de sécurité
Compresseurs d’air
Cellule photoélectrique
Protecteurs thermoformés
Valve de Pulvérisation 781Mini Nordson EFD
La norme EN 388 a été modifiée
Transmission à variation continue