Universal Robots intègre une interface logicielle Gys à ses cobots pour faciliter les opérations de soudage

Gys, entreprise de référence dans le matériel de soudage, a développé une interface compatible avec les robots collaboratifs Universal Robots pour faciliter les opérations de soudage mécanisé.

  • Universal Robots intègre une interface logicielle Gys à ses cobots pour faciliter les opérations de soudage
    Universal Robots intègre une interface logicielle Gys à ses cobots pour faciliter les opérations de soudage

Universal Robots annonce l’intégration du logiciel Gys URCap MIG au sein de l’écosystème Universal Robots+ (UR+). Développée par l'entreprise française Gys, premier fabricant européen de machines de soudage, cette interface simplifie l’utilisation des cobots Universal Robots et soulage les opérateurs des soudures les plus fastidieuses et répétitives.

 

L’écosystème UR+ comprend quelque 380 produits certifiés

 

L’écosystème UR+ comprend aujourd’hui quelque 380 produits certifiés, développés par plus de 300 entreprises partenaires, et fournit tous types de solutions (vissage, préhension, pick & place…) dédiées aux cobots industriels. Ces solutions permettent aux robots collaboratifs Universal Robots de remplir une très grande variété de tâches industrielles. Les cobots sont flexibles, légers et peuvent fonctionner dans n’importe quel environnement de production.

Créé en 1964, Gys est quant à lui un groupe industriel français regroupant plus de 850 collaborateurs dans le monde. Historiquement connu pour ses chargeurs de batteries et son matériel de soudage à destination des artisans, Gys a progressivement étoffé son offre avec des produits technologiques pour servir des nouveaux segments de marché. Aujourd’hui, l’entreprise couvre des besoins larges, allant de l’artisanat au monde de la robotique, en passant par l’industrie, l’automobile, le naval et le nucléaire.

Métier réputé difficile et peu attractif, on observe depuis quelques années une véritable pénurie de soudeurs en France. L’interface GYS URCap MIG, ne nécessitant aucune notion de programmation, permet de simplifier la communication entre les générateurs Gys et les cobots Universal Robots. Les nouveaux programmes de soudage se créent en toute simplicité et permettent un démarrage très rapide des applications.

 

Une solution cobotique prête à l’emploi, peu onéreuse et efficace

 

La solution cobotique complète - cobot et générateur Gys combinés à l’URCap MIG - vient en outre soulager l’opérateur qui, en apprenant au robot des opérations de soudage fastidieuses et répétitives, peut se consacrer à des tâches à plus forte valeur ajoutée. « La synergie entre Gys et Universal Robots permet de proposer une solution cobotique prête à l’emploi, peu onéreuse et efficace. Gracieusement proposé par Gys lors de l’intégration d’un cobot Universal Robots, l’URCap MIG va permettre de démocratiser la mécanisation du soudage, jusque-là difficile à mettre en œuvre ! », explique Bruno Bouygues, P-dg de Gys. « Nous sommes ravis de voir ce partenariat aboutir avec l’accueil de cette nouvelle référence parmi notre catalogue de solutions. GYS, en tant que fournisseur leader de solutions de soudage, notamment à destination des artisans du BTP, permet à Universal Robots de se renforcer sur ce marché porteur », indique Jocelyn Peynet, directeur d’Universal Robots.

Universal Robots a été créée en 2005 pour rendre la technologie robotique accessible à tous en développant de petits robots flexibles, faciles d’utilisation et à un prix raisonnable avec lesquels il est possible de travailler en toute sécurité. Depuis le lancement du premier robot collaboratif en 2008, l’entreprise a connu une croissance considérable et ses robots faciles d’utilisation sont maintenant disponibles dans le monde entier. La société, qui appartient à Teradyne, a son siège à Odense, au Danemark et possède des succursales et des bureaux aux États-Unis, en Allemagne, en Espagne, en France, en Italie, en République Tchèque, en Pologne, en Turquie, en Chine, en Inde, à Singapour, au Japon, en Corée du Sud, en Thaïlande et au Mexique.

Journaliste business, technologies de l'information, usine 4.0, véhicules autonomes, santé connectée

More articles Contact