Optimiser vos tours de refroidissement

Darcy Simonis, vice-président du groupe alimentation et boissons ABB, explique dans cet article comment optimiser la fiabilité et l’efficacité énergétique des tours de refroidissement

  • Darcy Simonis, vice-présidente du groupe alimentation et boissons ABB
    Darcy Simonis, vice-présidente du groupe alimentation et boissons ABB
  • Optimiser vos tours de refroidissement
    Optimiser vos tours de refroidissement

Au cours de la production dans l’industrie alimentaire et des boissons, un large panel de température est requis. Cela signifie que les sites doivent être dotés de systèmes de refroidissement efficaces afin de gérer la chaleur excessive. Pour éliminer l’excès de chaleur du système, une tour de refroidissement est nécessaire. Les conceptions traditionnelles nécessitent toutefois un entretien important. Les fabricants dans le domaine de l’alimentation et des boissons ont compris que cette industrie devient un environnement de production en continu, en particulier avec des technologies en pleine expansion telles que les chaînes logistiques du froid. Les entreprises ont donc besoin d’un équipement qui puisse fonctionner en continu. Toutefois, avec une production qui s’étend sur de longues périodes, les machines ont tendance à surchauffer ; les systèmes de refroidissement doivent donc travailler 24/24h pour assurer que les machines soient opérationnelles constamment.
Chauffage, refroidissement et pasteurisation sont des étapes courantes dans l’industrie de l’alimentation et des boissons. Chacune de ces étapes, que ce soit directement ou indirectement, produit d’énormes quantités de chaleur. Gérer cette chaleur est une priorité, car elle représente un danger pour l’équipement exposé à la surchauffe. Il est donc crucial de pouvoir compter sur un système de refroidissement fiable, qui ne requiert qu’un entretien minimal et qui puisse extraire la chaleur à un taux suffisant.

 

Comment optimiser le processus de refroidissement


Les ventilateurs traditionnels sont dotés généralement de moteurs à induction à 1500 tr/min, reliés à un arbre d’entraînement lui-même relié à une boîte de vitesse qui rejoint le ventilateur. Du fait de ces nombreux éléments mobiles, le système est sujet aux pannes plus souvent ; de même, l’entretien de la boîte de vitesse est chronophage et les fuites d’huile sont courantes en raison de l’environnement. Afin de combattre ces problèmes, les ventilateurs nécessitent des moteurs pouvant être montés directement sur le ventilateur, tout en résistant aux conditions existant au sein de la tour de refroidissement.
Beaucoup de ces moteurs traditionnels peuvent être remplacés par des moteurs à aimant permanent plus efficaces pouvant être installés directement sur le ventilateur. Le nombre de pièces du système diminue, permettant de réduire le risque de pannes. Ils sont également plus compacts par rapport aux moteurs de tours de refroidissement traditionnels, car le système nécessite moins d’espace.

 

Des moteurs plus efficaces


Les moteurs aident à optimiser les tours de refroidissement en réduisant la pollution sonore ; le moteur permet d’utiliser également les ventilateurs afin d’empêcher le gel durant les mois plus de froids de l’année. Ajouter de telles fonctionnalités supplémentaires permet, surtout avec des charges partielles, aux moteurs à aimant permanent ultra-efficaces associés au contrôle de vitesse du variateur, de garantir un fonctionnement rapide des ventilateurs à la vitesse requise, tout en économisant de l’énergie, en réduisant les émissions de CO2 et en abaissant les dépenses de fonctionnement.
Les moteurs à aimant permanent d’ABB peuvent aussi être installés avec les variateurs industriels ACS880-01 qui sont intégrés aux programmes de contrôle de l’application de la tour de refroidissement. Ceci permet au variateur d’adapter la vitesse des moteurs en fonction de la demande du processus tout en augmentant les économies d’énergie et en réduisant les taux d’usure. Les tours de refroidissement seront capables de fonctionner plus longtemps tout en réduisant l’entretien nécessaire durant toute leur durée de vie.
D’une manière générale, améliorer les systèmes de tour de refroidissement peut générer des économies majeures créer une plateforme pour une production en continu qui peut favoriser la croissance commerciale. Les systèmes de refroidissement traditionnels, en particulier les moteurs de ventilateurs de refroidissement, ne sont plus en mesure de répondre aux exigences du système. Les optimiser en introduisant de nouvelles technologies est le seul moyen d’améliorer la production.

Alain DieulLa mission de PEI est de fournir à ses lecteurs des informations sur les nouveaux produits et services liés au secteur de l'industrie et qui sont disponibles sur le marché français. 

Pour paraître dans PEI Magazine et/ou sur le site pei-france.com, veuillez envoyer vos communiqués de presse à Alain Dieul.

Pour discuter d'une contribution rédactionnelle ou pour tous renseignements, contacter la rédaction de PEI.

More articles Contact