Rencontre avec Enrico Krog Iversen Directeur de la société OnRobot

  Demande d'info / contactez-moi

Pionnier de la robotique collaborative, Enrico Krog Iversen prend la direction de la nouvelle société OnRobot qui vise à devenir le leader mondial sur ce marché mondial en pleine croissance. Il a bien voulu répondre aux questions de notre rédaction.

Bibliographie & Services

Rencontre avec Enrico Krog Iversen Directeur de la société OnRobot
Rencontre avec Enrico Krog Iversen Directeur de la société OnRobot

PEI : Tout d’abord, pouvez-vous nous expliquer la différence entre la robotique collaborative et les robots classiques ?

Enrico Krog Iversen : Créés il y a deux décennies, les cobots sont conçus pour travailler aux côtés des opérateurs sans risque. Quand les robots industriels classiques sont souvent très grands et très rapides, nécessitant alors une barrière entre eux et les opérateurs aux alentours, les cobots travaillent quant à eux avec les opérateurs sans avoir à faire appel à une cage de protection. Ils sont faciles à programmer et à reprogrammer lorsqu’il s’agit de leur apprendre un nouveau travail. En outre, avec une croissance constante des outils de fin de bras (EOAT), modifier les tâches d’un robot est très simple.

Alors que le marché des cobots mûrit et que les robots légers et collaboratifs deviennent un produit classique du secteur, nous entrons dans une nouvelle phase de cette révolution d’automatisation industrielle - une phase où l’on se concentre à présent sur les outils de fin de bras (EOAT) pour créer de la valeur, non seulement pour les utilisateurs finaux, mais aussi pour les distributeurs et les intégrateurs de systèmes. Les récentes avancées dans les technologies EOAT permettent aujourd’hui de passer des robots collaboratifs en tant qu'élément clé du processus d'automatisation, à des applications collaboratives comme base de la création de valeur.

 

PEI : En collaboration avec le Danish Growth Fund, vous venez de prendre la direction de la nouvelle société OnRobot qui associe Perception Robotics, OptoForce et l’ancienne On Robot. Quel est l’objectif de cette fusion ?

Enrico Krog Iversen : L’objectif est de construire une organisation leader mondial dans le développement et la production d’outils robotiques. Grâce à d’autres acquisitions et collaborations, nous prévoyons d’atteindre un chiffre d’affaires de plus de cent millions de dollars dans quelques années. Les robots collaboratifs, qui travaillent en toute sécurité aux côtés de l’homme dans des applications telles que l’emballage, les tests de qualité, la manutention, l’entretien des machines, l’assemblage et le soudage, représentent actuellement 3 % des ventes mondiales de robots, selon la International Federation of Robotics, mais la part devrait atteindre 34 % d’un marché de 25 milliards de dollars d’ici 2025.

 

PEI : Quelle est la structure de la nouvelle société OnRobot ?

Enrico Krog Iversen : La nouvelle société OnRobot associe les sociétés Perception Robotics, OptoForce et l’ancienne On Robot basée au Danemark. Le siège de la société sera basé au Danemark sous ma direction mais les trois entités poursuivront également leurs opérations et leur développement. Les trois sociétés qui forment le nouvel OnRobot ont été choisies en raison de la synergie de leurs technologies robotiques, de la capacité de ces technologies à s’intégrer facilement pour fournir un meilleur support, ainsi que de la vision à long terme et des capacités des fondateurs de chaque société.

Perception Robotics, fondée en 2012 et basée à Los Angeles, développe des pinces avec des capteurs tactiles en caoutchouc souple (« peau ») pour donner aux robots un sens du toucher, en équipant les systèmes d’automatisation de robustes capacités de manutention de matériaux. Ses premières pinces seront disponibles cette année.

OptoForce, fondée en 2012, fournit des capteurs de force/couple qui apportent le sens du toucher aux robots industriels afin qu’ils puissent automatiser des tâches qui, autrement, nécessiteraient la dextérité de la main humaine.

On Robot, fondée en 2015, fournit des pinces électriques plug-and-play RG2 et RG6 qui se montent directement sur le bras du robot, sont très flexibles et sont suffisamment simples pour être programmées et commandées à partir de la même interface que le robot sans avoir besoin d’ingénieurs.

Avec ce regroupement, le réseau mondial de distributeurs d’OnRobot aura accès au support commercial local, à l’assistance technique et à la formation sur les produits depuis les bureaux régionaux de l’entreprise en Allemagne, en Chine, aux États-Unis, en Malaisie et en Hongrie, et d’autres à venir en 2018.

 

PEI : Pourquoi avoir choisi d’implanter la nouvelle société OnRobot au Danemark ?

Enrico Krog Iversen : Ces dernières années, le Danemark a réussi à s’établir en tant que centre mondial des technologies robotiques. Universal Robots a été un pionnier, et depuis lors, de nombreuses entreprises fortes et innovantes ont été créées prenant racine à Odense, au Danemark. Le nouvel OnRobot a le potentiel de devenir non seulement une entreprise leader mondial, mais aussi un catalyseur pour le développement du cluster robotique danois. Nous sommes heureux de promouvoir cette tendance notamment avec le fonds d’investissement public Danish Growth Fund qui depuis 1992, contribue à la création de nouvelles entreprises en fournissant du capital et de l’expertise.

 

PEI : Comment percevez-vous l’évolution du marché de la cobotique ?

Enrico Krog Iversen : Les cobots offrent un faible encombrement et une capacité à travailler en toute sécurité aux côtés de l’homme, deux caractéristiques qui en font des produits idéaux pour les petits et moyens fabricants qui doivent être compétitifs à l’échelle mondiale. Les cobots sont également de plus en plus intégrés au sein de très grands fabricants tels que les usines automobiles, où ils prennent en charge des processus qui ne peuvent être automatisés à l’aide de la robotique traditionnelle. Au fur et à mesure que les types d’applications cobotiques s’étendent, le besoin de nouveaux outils pouvant être intégrés rapidement et facilement dans l’interface utilisateur de cobot s’accroît. Le nouvel OnRobot veut se faire le champion de cette tendance actuelle dans le domaine de l’automatisation.

Posté le 8 octobre 2018 - (591 affichages)
On Robot ApS
Hvidkaervej 3
5250 Odense SV - Denmark
+45 22 63 83 09
Voir le profil de la société
Adresse
Articles similaires
Rencontre avec Eric Bredin Vice-Président Marketing EMEA de Stratasys
Rencontre avec Jash Bansidhar
Rencontre avec Bernard Gendre Directeur Phoenix Contact France
Rencontre avec Thierry Pouchol Directeur Général de SICK France
Rencontre Christophe Bourgueil, Business Development Manager chez Eaton
Rencontre avec Jean Baptiste Fournaise Directeur Général de Schmersal France
Rencontre Lothar Winkler
Rencontre avec Tony Longo
La plus large gamme en Instrumentation
A la pointe de la technique !
Fastener Fair France
Enova 2018
Midest 2018
Mesures Solutions Expo
Hannover Messe  2018
MtoM & Objets Connectés - Embedded Systems 2018
Mesures Solutions Expo 2018
Smart Industries 2018
Midest Paris 2018
Industrie Paris 2018
La plus large gamme en Instrumentation
Les solutions d’accès à distance sécurisées
Solution M2M/ IoT Conprosys
eWON COSY - Accès à distance sécurisé par VPN
ADM21, des solutions de réseau industriel
Instrumentation Industrielle Oil & Gas et Maritime
Solution complète de supervision et IHM
SEPEM Industries : les salons au coeur des régions
Modules logiques Siemens LOGO! 8 chez RS Components
Système WAGO-I/O-SYSTEM 750 XTR de Wago