Rencontre avec Kim Rasmussen

  Demande d'info / contactez-moi

Président Directeur Général PR electronics

Automatisation

Rencontre avec Kim Rasmussen
Rencontre avec Kim Rasmussen

Partenaire de confiance de l'industrie des process et de l'automation, PR electronics oeuvre depuis 40 ans pour rendre le conditionnement de signal plus intelligent et plus simple. Kim Rasmussen, son Président Directeur Général, a bien voulu répondre à nos questions.

PEI : PR electronics est une société dont le siège est situé au Danemark avec de nombreuses antennes dans le monde entier. Pouvez-vous nous préciser ses activités et ses différents marchés ?
Kim Rasmussen : Nous proposons des solutions de conditionnement de signaux et des interfaces de communication dans le monde entier pour les secteurs des process et de l'automation industrielle. Nous commercialisons nos produits par l'intermédiaire de nos filiales au Danemark, en Suède, au Royaume-Uni, en Allemagne, en Belgique, en France, en Espagne, en Italie, en Chine et aux États-Unis et grâce à notre vaste réseau de distributeurs aux quatre coins du monde.
Nos produits sont utilisés dans une large plage d'applications dans de nombreux secteurs industriels. Nous concentrons nos efforts sur l'énergie, l'industrie chimique, la distribution et le traitement des eaux. Nos clients vont des clients finaux aux constructeurs de machines. Dans une usine chimique, par exemple, nos interfaces S. I. sont placées entre la zone de production et la salle de contrôle et elles ont pour fonction d'éviter les étincelles dans la zone de production, qui pourraient provoquer une explosion. Dans les centrales d'énergie, nos transmetteurs de température, ainsi que nos transmetteurs multifonctions prennent en charge un large éventail d'applications de mesure.

PEI : L'histoire de la société PR electronics s'étend sur quatre décennies. Quelles ont été les principales étapes de son développement ?
Kim Rasmussen : La société a été créée en 1974 par mon père Peter Rasmussen. Lorsque la société est entrée en activité, tous les produits étaient conçus et fabriqués en fonction des besoins des clients. Très rapidement, mon père a changé sa façon de voir les choses. Au lieu de travailler au cas par cas en développant des produits destinés à un ou deux clients, il a réalisé qu'il était plus intéressant de concevoir des produits standard, qui pouvaient être fabriqués en plus grandes quantités en raison du large attrait pour un grand nombre de clients potentiels. Cela a conduit au lancement de la série PR-2000 à la fin des années 70. La série 2000 se composait d'un éventail d'appareils de conditionnement de signaux à 11 broches, offrant des performances et une qualité exceptionnelle. De temps à autre, nous discutons avec des clients qui utilisent encore ces produits en production.
En 1991, nous avons atteint une autre étape importante avec le lancement de notre premier appareil configurable par PC, le PR-5111. En 1994, nous avons conçu le premier transmetteur de température pour tête de sonde DIN B programmable par PC. Dans les années 90, nous avons tourné une nouvelle page avec le lancement de nos transmetteurs tête de sonde de température, également appelés palet de hockey en raison de leur forme. Nous avons fabriqué le premier transmetteur tête de sonde de température B DIN programmable avec PC en 1994. Les clients disposaient alors de transmetteurs de température avec potentiomètres pour effectuer la conversion/l'étalonnage ou de transmetteurs HART. Les transmetteurs HART étaient alors très onéreux. Nous avons conçu un produit intermédiaire qui était programmable avec PC. Cela s'est avéré la clé de notre réussite dans le domaine des appareils de mesure de température aujourd'hui.
Trois ans plus tard, nous avons commercialisé le transmetteur HART tête de sonde DIN B. Il s'agissait de l'un des premiers en son genre dans le monde et il illustrait notre capacité d'innovation. Plus tard, en 2003/2004 nous avons lancé un transmetteur tête de sonde B DIN avec protocoles PROFIBUS et FieldBus dans la même unité, avec un brevet déposé sur la fonction d'auto-déttection, ce qui veut dire que le transmetteur détecte seul le protocole réseau surlequel il est connecté.
En outre, il convient également de mentionner nos transmetteurs sur rail DIN novateurs. Par exemple, notre série 4000 d'appareils de conditionnement de signaux multifonctions, avec une conception unique intégrant la programmation en façade au moyen d'une unité de programmation amovible. Entre autre, cela permet au client de copier/coller les configurations entre les appareils. Cela s'est avéré un succès phénoménal pour la société. Nous avons aussi obtenu une certification SIL2 complète pour notre nouvelle gamme d'interfaces de Sécurité Intrinsèque en 2011, la Série 9000.

PEI : Quelle est aujourd'hui l'importance de la société PR electronics ? Chiffre d'affaires, nombre de salariés, de filiales, de partenaires...
Kim Rasmussen : D'un employé en 1974 à plus de 200 en 2014, avec des filiales et des distributeurs aux quatre coins du monde, PR electronics a connu d'énormes transformations au cours de ces quarante dernières années. Aujourd'hui, nous proposons nos produits à tous les segments des secteurs des process et de l'automatisation et nous collaborons avec plusieurs partenaires OEM sur des accords de marques distributeurs.
Ce qui a fait la différence pour PR, c'est la qualité des produits. Dès la première année, la préoccupation de mon père a toujours été la qualité. Nos produits sont inégalables en terme de qualité et sont largement reconnus et respectés dans l'industrie. La qualité a toujours été au centre des préoccupations chez PR.

PEI : PR electronics bénéficie d'une image de confiance dans l'industrie des process et de l'automation. Quelle est votre philosophie et selon-vous, qu'est ce qui justifie votre succès ?
Kim Rasmussen : Nous sommes très ambitieux et nous croyons à la qualité et aux performances de nos produits. Cela se reflète dans notre image. Nous avons toujours été guidés par la curiosité et l'innovation produit. Comme je l'ai mentionné précédemment, à plusieurs occasions, nous avons été un des premiers à commercialiser des produits révolutionnaires en réponse aux nouveaux protocoles industriels. Bien sûr, nous ne définissons pas les protocoles, mais nous intervenons toujours lors de la deuxième vague avec des produits qui offrent une solution plus intelligente, moins encombrante et plus rentable reposant sur les protocoles industriels. Par exemple, comme je l'ai mentionné précédemment sur le transmetteur ProfiBus et Foundation FieldBus que nous avons commercialisé. Bien sûr nous n'avons pas déterminé les protocoles et nous n'avons pas été les premiers à fabriquer un transmetteur FieldBus Foundation. Cependant, lorsque nous l'avons commercialisé, il était innovant, car il disposait de deux protocoles dans un appareil, et d'un basculement automatique entre les deux. Il s'agissait du premier au monde. En outre, sa forme permettait de l'installer directement dans un capteur de température.
Nous sommes un suiveur. Lorsque de nouveaux protocoles sont développés ou modifiés, nous proposons rapidement de nouvelles solutions plus intelligentes. C'est ce que nous voulons dire dans notre slogan en vous offrant la possibilité de mieux penser les performances. PEI : Quelle est aujourd'hui la part de votre chiffre d'affaires consacrée à la Recherche et au Développement et sur quelles lignes de produits investissez-vous actuellement ? Quelles seront vos principales annonces en 2015 ? Kim Rasmussen : Nous consacrons au moins 10 % de notre chiffre d'affaires annuel à la recherche et au développement et nous avons pour objectif de commercialiser au moins sept nouveaux produits par an. Je ne peux pas en dire plus sur les futurs produits, mais nous préparons quelque chose pour décembre et janvier dans le domaine de la température. Cela sera innovant et il s'agira d'une grande avancée pour PR... se rapprochant des instruments de process peut-être...

PEI : En France, PR electronics est implanté à Bron en région lyonnaise. Quelle est l'importance de cette filiale et, dans un contexte national plutôt délicat, pouvez-vous nous expliquer ses objectifs par rapport à ceux de PR electronics ?
Kim Rasmussen : Notre siège social est situé à Bron en région lyonnaise. Cependant, nos ingénieurs commerciaux français sont répartis sur toute la France pour prendre en charge les clients dans toutes les régions principalement sur les régions lyonnaise et parisienne.
La filiale commerciale française a été la première en dehors du Danemark. Elle a été créée en 1994 et nous avons célébré son 20ème anniversaire en début d'année. J'ai d'ailleurs démarré et dirigé la filiale de 1994 à 2004; elle a vraiment toujours été très importante pour moi. La filiale française suit la stratégie et les objectifs globaux de la société. L'ambition de croissance est commune à toutes nos filiales. Nous mettons tout en œuvre pour satisfaire chacun de nos clients avec un niveau très élevé de service après-vente, gratuit, et cela est valable pour tous, qu'il soit petit ou gros. Nous sommes très ambitieux et le marché français ne fait pas exception. Il existe toujours un fort potentiel pour PR sur le marché français de sociétés avec des installations de process et d'automatisation, qui peuvent être optimisées à l'aide de nos produits.

Posté le 17 novembre 2014 - (27856 affichages)
PR Electronics SARL
Zac du Chêne A, Activillage 4, allée des Sorbiers
69673 Bron - France
+33-4-72140607
+33-4-72378820
Voir le profil de la société
Adresse
Articles similaires
Solution Cloud globale
Bras robotiques industriels
Plateforme d'automatisation
Maîtres IO-Link
Capteur Mécanique de Précision
Passerelle DA30D pour la conversion de protocole et l'acquisition de données pour l'usine nouvelle
Système de commande API de sécurité
Réduire le temps de déploiement d’une application robotique
Modules d'E/S Ethernet industriel
Foire de Hanovre : un monde de solutions pour des usines intelligentes
Bras articulé vertical
Automate EDGE
Les engins de chantier de demain
Kits de démarrage
La plateforme d’automatisation open source !
L’automatisation ouverte et flexible vers tous les systèmes IT / OT
Pièce d’automatisation
Une nouvelle génération de contrôleurs !
Automate programmable
Le premier automate EDGE au monde
Maîtres IO-Link
Capteur Mécanique de Précision
Modules d'E/S Ethernet industriel
Régulateur programmable
Automate PFC200 3G : la solution connectée !
Micro-automate programmable
Scanner laser
Contrôleurs de mouvement
Le premier automate programmable EDGE
Tables robotisées de dosage 3 & 4 axes, assistées par caméra
Capteur Mécanique de Précision
Passerelle DA30D pour la conversion de protocole et l'acquisition de données pour l'usine nouvelle
La plateforme d’automatisation open source !
Système de commande API de sécurité
Modules d'E/S Ethernet industriel
L’automatisation ouverte et flexible vers tous les systèmes IT / OT
Une nouvelle génération de contrôleurs !
Robot portique Nordson EFD avec système de vision
Motoréducteur intelligent
Micro-automate programmable