Le premier capteur quantique industriel

Les représentants des sociétés Q.ANT, filiale à 100 % de Trumpf, et Sick, ont signé un accord de coopération visant à mettre la technologie quantique des capteurs à la disposition de l'industrie

  • Les premiers tests fonctionnels du nouveau capteur quantique de Q.ANT et SICK ont été couronnés avec succès. Ici, un employé teste le signal optique du capteur.
    Les premiers tests fonctionnels du nouveau capteur quantique de Q.ANT et SICK ont été couronnés avec succès. Ici, un employé teste le signal optique du capteur.
  • Le premier capteur quantique industriel
    Le premier capteur quantique industriel
  • Le premier capteur quantique industriel
    Le premier capteur quantique industriel

Les capteurs quantiques permettent d'effectuer des mesures avec une précision sans précédent. En tant que leader du marché et de la technologie de capteurs industriels, Sick sera responsable du développement des applications et de la vente du produit. En tant que spécialiste de la technologie quantique, la filiale Q.ANT de Trumpf se charge de la production de la technologie de mesure - et donc de la technologie de base du capteur.


Des mesures très précises des plus petites particules
Jusqu'à présent, les capteurs quantiques ont surtout été utilisés dans la recherche. Pour la première fois, Q.ANT et Sick ont réussi des tests fonctionnels pour une application industrielle. « La technologie quantique permet, par exemple, de mesurer de manière ultrarapide le mouvement et la répartition de la taille des particules.
Avec l'industrialisation de ces capteurs, nous faisons un grand pas vers la commercialisation de la technologie quantique », déclare Michael Förtsch, PDG de Q.ANT. En utilisant la lumière laser, les capteurs quantiques permettent des mesures très efficaces qui seraient impossibles avec les procédés conventionnels.
« La technologie quantique est le prochain niveau pour les capteurs car elle déplace des limites techniques jusqu'alors fermement établies. Grâce aux effets quantiques, des détails supplémentaires peuvent être perçus à partir du bruit du signal alors que jusqu'à présent aucun signal spécifique n'aurait pu être mesuré. Cela permet de mesurer des particules qui sont environ deux cents fois plus petites que la largeur d'un cheveu humain », explique Niels Syassen, vice-président senior de la R&D chez Sick et responsable du projet chez cette société. Les capteurs quantiques seront utilisés dans un premier temps pour analyser les substances présentes dans l'air.

L'industrialisation entraîne une augmentation du volume du marché
Les capteurs quantiques pourraient à l'avenir devenir des équipements courants dans diverses industries : Par exemple, ils pourraient être utilisés dans le génie civil pour visualiser les structures souterraines avant le début des travaux de construction ; dans l'industrie pharmaceutique, ils pourraient faciliter la détermination de la meilleure composition de la poudre de comprimés ; dans le secteur de l'électronique, les circuits pourraient être inspectés à travers des surfaces ; et des mesures très précises pourraient être effectuées dans l'industrie en général. Le marché des capteurs quantiques pourrait croître progressivement avec l'industrialisation. Les experts de l'Académie nationale allemande des sciences et de l'ingénierie (Acatech) estiment le potentiel du marché mondial des capteurs quantiques industriels à environ 1,1 milliard d'euros d'ici 2023.
 

Alain DieulLa mission de PEI est de fournir à ses lecteurs des informations sur les nouveaux produits et services liés au secteur de l'industrie et qui sont disponibles sur le marché français. 

Pour paraître dans PEI Magazine et/ou sur le site pei-france.com, veuillez envoyer vos communiqués de presse à Alain Dieul.

Pour discuter d'une contribution rédactionnelle ou pour tous renseignements, contacter la rédaction de PEI.

More articles Contact