L’IA améliore les performances des laminoirs, essentiels à la production de moteurs

La collaboration entre Redex et le consortium constitué de Siemens, DI-Analyse Signal, Heverett Group et Picomto, a donné naissance au projet « Smart Machine Packs », financé par le « Plan France 2030 ».

  • par Redex
  • 21 novembre 2023
  • 149 affichages
  • L’IA améliore les performances des laminoirs, essentiels à la production de moteurs
    L’IA améliore les performances des laminoirs, essentiels à la production de moteurs
  • L’IA améliore les performances des laminoirs, essentiels à la production de moteurs
    L’IA améliore les performances des laminoirs, essentiels à la production de moteurs
  • L’IA améliore les performances des laminoirs, essentiels à la production de moteurs
    L’IA améliore les performances des laminoirs, essentiels à la production de moteurs
  • L’IA améliore les performances des laminoirs, essentiels à la production de moteurs
    L’IA améliore les performances des laminoirs, essentiels à la production de moteurs

Redex, spécialiste de la mécanique de précision, a présenté le concept de machine « Smart Machine Packs » sur son site industriel de Ferrières-en-Gâtinais (Loiret). Mis en place grâce à la collaboration avec le consortium constitué de Siemens et des start-up, PME et ETI françaises DI Analyse Signal, Heverett Group et Picomto, ce projet est financé par le « Plan France 2030 », apportant ainsi une contribution à la réindustrialisation de la France.

 

Partenariat stratégique avec Siemens

 

Redex, un fabricant d'équipements industriels spécialisé dans le parachèvement de bandes et fils métalliques, a établi un partenariat stratégique avec Siemens dans le but d'améliorer les performances de deux équipements essentiels. Ces équipements sont les laminoirs, qui jouent un rôle crucial dans la réduction des sections de méplats en cuivre ainsi que des bandes étroites et minces, et les lignes de planage sous traction, qui sont essentielles pour libérer les contraintes des bandes métalliques produites par les professionnels de la sidérurgie.

Les laminoirs occupent une position centrale dans la production de moteurs électriques, tandis que l'exploitation des lignes de planage sous traction garantit la qualité des bandes produites par les sidérurgistes en France. Ceci est d'autant plus vital dans le contexte actuel de forte demande en matière d'épaisseurs plus fines et d'intégration de matériaux recyclés.

Afin de répondre au mieux au besoin de Redex, Siemens a mobilisé l’écosystème des start-up, PME et ETI industrielles françaises, DI Analyse Signal, Heverett et Picomto, qui ont apporté leurs expertises respectives aux côtés de Siemens.

 

Fonctionnement d'une IA en local et à distance de manière sécurisée

 

Pour les deux outils, Siemens a développé et mis en œuvre une solution de supervision, qui s’interface avec les produits des start-up, et qui intègre le fonctionnement d'une IA en local et à distance de manière sécurisée. Siemens a fourni du matériel et intégré une architecture logiciel métier aux machines de Redex, et a mis en place leurs interfaces de contrôle tout en les rendant compatibles avec les produits des start-up françaises partenaires.

DI Analyse Signal intègre l’IA Lesly de maintenance prévisionnelle/prédictive aux machines Redex dans l’objectif de diminuer les coûts de maintenance, d’aider à l’optimisation de la production, et de réaliser des économies d’énergie. Cette solution à l’avantage d’opérer en local (Edge Computing), et permet d’anticiper les pertes de performance des machines de Redex avant qu’elles n’aient lieu, et de pouvoir effectuer de la maintenance prévisionnelle/prédictive.

 

Cybersécurité et IA intégrée dans les machines de Redex

 

Heverett Group codéveloppe avec le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) le chiffrement homomorphe pour les machines Redex. Cette solution cyber permet de réaliser des calculs chiffrés sans les déchiffrer. Heverret Group assure le bon usage de la donnée au profit de la performance industrielle en liant la cybersécurité et l’intelligence artificielle intégrée dans les machines de Redex.

Picomto assure la formation digitale en autonomie des utilisateurs des équipements, la gestion des compétences, de la polyvalence et la gestion des tâches de maintenance et téléassistance. L’intégration des solutions de Picomto permet de digitaliser le savoir-faire, de développer les compétences des opérateurs et maximiser le temps d’ouverture des équipements.

 

Réponse à plusieurs problématiques

 

Ce partenariat répond à plusieurs problématiques auxquelles font face les équipements industriels fournis par Redex. Tout d’abord, ces derniers sont aujourd’hui fournis avec un dispositif de commande qui nécessite des opérateurs qualifiés et expérimentés, dont disposent de moins en moins les clients de l’entreprise. Le concept de machine « Smart Machine Packs » calibre les équipements de manière automatique, propose des rapports de mesures de chaque production et assiste l’opérateur dans ses tâches quotidiennes tout en lui apportant de nouvelles compétences. L’intégration d’une IA sécurisée dans les machines de Redex permet donc de former les opérateurs qui les commandent, de réduire leur consommation énergétique, et d’améliorer les process de production.

 

Maintenance prévisionnelle

 

De plus, « Smart Machine Packs » a pour objectif d’accroître la disponibilité des deux machines grâce à l’intégration de l’intelligence artificielle, qui permet une détection plus efficace des signaux faibles de dysfonctionnements et donc d’effectuer de la maintenance prévisionnelle. Enfin, la présence de la donnée dans les machines induit un impératif de cybersécurité, adressé par la mise en place d’un chiffrage homomorphe pour protéger la donnée et la machine.

Alors que 80% des produits de Redex sont destinés à l’export, l’activité de l’entreprise permet de faire rayonner l’expertise industrielle française à l’international. Le projet « Smart Machine Packs », stratégique pour le maintien de compétences industrielles en France et pour la numérisation du secteur industriel, a obtenu un financement dans le cadre du plan « France 2030 ».

 

L’IA simplifie le travail opérateur et des techniciens de maintenance

 

Ce financement est conditionné au fait que la moitié des dépenses du projet doivent être liées à la décarbonation et l’autre moitié à l’innovation. Deux conditions remplies, alors que l’intégration de solutions IA dans les machines permet une analyse et une gestion plus fine de la consommation énergétique, ainsi qu’une réduction des pannes et rebuts de production et donc une réduction de la facture énergétique du client final. Sur le volet innovation, l’IA simplifie le travail opérateur et des techniciens de maintenance. Le chiffrage homomorphe permet par ailleurs la capitalisation des données en toute sécurité et l’accès à distance des techniciens Redex, et le traitement du signal garantit la performance industrielle.

 

Réindustrialisation de la France

 

« L’accompagnement de Redex par Siemens dans le cadre du projet « Smart Machine Packs » s’inscrit dans une longue collaboration de confiance. Ce partenariat entre Redex, Siemens et l’écosystème de start-up industrielles françaises participe à la réindustrialisation du pays, et nous avons pu compter pour cela sur le soutien du plan France 2030, véritable boost pour fédérer les acteurs autour de la performance de la filière industrielle française. Siemens est ravi de participer aux côtés de ses partenaires à la transition vers une industrie française digitalisée et décarbonée », déclare Jean-Marie Saint-Paul, directeur de Siemens Digital Industries France et de Siemens Digital Industries Software France.

« Une filière française des biens d’équipement solide est essentielle à la réindustrialisation de notre Pays. Le projet Redex « Smart Machine Packs » est né grâce à la relation Redex Siemens depuis des décennies. Siemens nous a apporté son réseau de partenaires capables de travailler avec nous sur la transition digitale. En complément de notre savoir-faire historique de constructeur de laminoirs et de lignes de planage sous traction, qui sont au cœur de la transition énergétique, cette nouveauté est le développement d’une solution industrie du futur qui vise à apporter de la performance industrielle à l’industrie des métaux en France grâce à la capitalisation du savoir-faire et le développement d’une IA ; l’optimisation énergétique des équipements ; la souveraineté des données industrielles », indique Pascal Vieugué, directeur général et chef de la division Strip Processing Technologies de Redex.

 

« L’homme augmenté de nouveaux usages et services »

 

Hervé Labarge, directeur de l’innovation d’Heverett Group ajoute : « Smart Machine Packs » est la concrétisation d’une envie commune de promouvoir l’industrie française avec un consortium de partenaires de haut niveau. Ce projet représente la convergence des savoir-faire dans les hautes technologies, la conception, la fabrication de systèmes complexes, avec l’assistance de l’intelligence artificielle, le rôle de la cybersécurité, au profit de la maintenance prédictive, de l’efficience environnementale et surtout la position de l’homme augmenté de nouveaux usages et services ».

Par cette collaboration, Redex, Siemens et le consortium de start-up, PME et ETI industrielles impliqué proposent des machines essentielles pour l’essor d’une industrie 4.0 « made in France » compétitive. Ces outils industriels permettant le maintien de compétences stratégiques en France et favorisent la réindustrialisation du pays. Siemens et ses start-up partenaires contribuent à la réduction de l’empreinte environnementale de Redex et de l’industrie française grâce à la digitalisation des processus industriels.

Journaliste business, technologies de l'information, usine 4.0, véhicules autonomes, santé connectée

Plus d'articles Contact