Rencontre avec Hans Peter Kurzweil directeur général de Wago Contact

Hans Peter Kurzweil, directeur général de Wago Contact, fait le tour d’horizon des produits de la société : les bornes de connexion à ressort, mais aussi les interfaces de précâblage, les modules relais ou encore les solutions d'automatismes.

  • Rencontre avec Hans Peter Kurzweil directeur général de Wago Contact
    Rencontre avec Hans Peter Kurzweil directeur général de Wago Contact

Avant de parler de votre activité, pouvez-vous nous rappeler brièvement l’historique de la société Wago et son importance actuelle en termes de chiffre d’affaires, de nombre de salariés, de filiales… 

Hans Peter Kurzweil : Notre groupe a été fondé en 1951. C’est une entreprise familiale allemande dont le chiffre d’affaires était de 1,2 milliard d’euros en 2021 avec un effectif de 9 000 salariés et 30 filiales dans le monde. La politique du groupe s’appuie essentiellement sur une croissance organique même s’il a procédé à des acquisitions pour se renforcer sur certains segments de marché. Le groupe possède 9 usines dans le monde, dont une unité de production d’interfaces de précâblage de 2000 m² en France qui emploie une quarantaine de personnes. Les autres unités de production sont localisées en Chine, en Inde, aux Etats-Unis, en Pologne, en Suisse, et bien sûr en Allemagne où le groupe dispose de 3 usines.

 

Comme son nom l’indique, votre société est spécialiste du contact électrique, mais votre catalogue est beaucoup plus large. Quelles sont vos grandes lignes de produit ?

Hans Peter Kurzweil : Notre gamme de produits a été basée dès le départ sur la connectique à ressort, puis nous nous sommes élargis à d’autres types de produits : solutions de connexion de toutes tailles, interfaces de précâblage, modules relais, convertisseurs de mesure et solutions d’automatismes. Nous proposons des automates depuis maintenant 25 ans et avons été le premier fabricant à proposer un automate entièrement modulable.

 

Compte tenu de votre offre, vous devez être présent sur de nombreux marchés. Comment votre réseau commercial est-il organisé ?

Hans Peter Kurzweil : Nous sommes présents dans toute l’industrie, sauf en première monte automobile. Nos produits sont utilisés par les installateurs électriques, les tableautiers, les fabricants de machines, les ascensoristes, notamment dans les armoires électriques et les systèmes de dérivation. La moitié de notre chiffre d’affaires est réalisé par la distribution électrique BtoB, et l’autre moitié est réalisée en direct avec une cinquantaine d’ingénieurs commerciaux répartis en 5 régions. En dehors du siège de Tremblay-en-France, près de Roissy, afin de favoriser la proximité avec nos clients, nous avons quatre agences sur le territoire national, à Lyon, Nantes, Toulouse et Nancy. Pour répondre à chaque besoin de nos clients, nous avons des commerciaux généralistes, spécialistes ou sédentaires.

 

Quels sont actuellement les principaux axes de développement de la R&D chez Wago ? Favorisez-vous des lignes de produits particulières ?

Hans Peter Kurzweil : Nous mettons l’accent sur notre gamme de bornes à leviers 211 et avons mis sur le marché de nombreux nouveaux produits dans cette gamme. Nous travaillons dans la continuité pour sans cesse l’améliorer, et en termes de R&D, cela a par exemple abouti au développement de la borne à leviers 221 Inline, sortie l’année dernière, que l’on retrouve dans les installations électriques. C’est une borne de connexion de conducteur en ligne droite pour tous types de conducteurs de 0,2 à 4 mm², inégalée en termes de simplicité, de rapidité et de sécurité. Nous avons également développé des solutions d’interfaces électroniques innovantes comme la gamme d’alimentations Pro 2 ou encore les interfaces de compteurs énergétiques MID. Ces produits se retrouvent dans les bâtiments ou même dans les installations de plein-air, pour les camping-caristes.

 

Comment jugez-vous la progression de la filiale française et quels sont maintenant vos objectifs ?

Hans Peter Kurzweil : C’est ici en France, en 1971, que la toute première filiale du groupe Wago a été créée. Il faut noter une grande stabilité en termes de management puisque je suis seulement le 2è directeur de la filiale française en 50 ans d’existence et je la dirige depuis 2004. Nos ventes étaient de 87 M€ l’an passé avec 170 salariés, avec une progression de 30% par rapport à l’année précédente. Nous sommes très satisfaits de cette évolution compte tenu de la volatilité des marchés. Pour 2022, il est difficile de faire des prévisions dans un contexte de difficultés d’approvisionnement de matières premières, notamment dans le domaine des composants électroniques.

Journaliste business, technologies de l'information, usine 4.0, véhicules autonomes, santé connectée

More articles Contact