Des piles à combustible pour la propulsion des grands navires

ABB a signé un accord avec Hydrogène de France pour fabriquer conjointement des systèmes de piles à combustible de l'ordre du mégawatt capables d'alimenter des navires de haute mer

  • Des piles à combustible pour la propulsion des grands navires
    Des piles à combustible pour la propulsion des grands navires

S'appuyant sur une collaboration existante avec Ballard Power Systems, le premier fournisseur mondial de solutions de piles à combustible à membrane échangeuse de protons (PEM, Proton Exchange Membrane), ABB et HDF ont l'intention d'optimiser les capacités de fabrication de piles à combustible pour produire une centrale électrique à l'échelle du mégawatt pour les navires. Le nouveau système sera basé sur la centrale électrique à piles à combustible développée conjointement par ABB et Ballard, et sera fabriqué dans la nouvelle usine de HDF à Bordeaux, en France.

 

Une chaîne énergétique propre


Les piles à combustible transforment l'énergie chimique de l'hydrogène en électricité par une réaction électrochimique. Avec l'utilisation d'énergies renouvelables pour produire de l'hydrogène, toute la chaîne énergétique peut être propre.
« HDF est très enthousiaste à l'idée de coopérer avec ABB pour assembler et produire des systèmes de piles à combustible à l'échelle du mégawatt pour le marché maritime, basés sur la technologie Ballard », a déclaré Damien Havard, PDG de HDF.
« Avec la demande sans cesse croissante de solutions permettant un transport maritime durable et responsable, nous sommes convaincus que les piles à combustible joueront un rôle important pour aider l'industrie maritime à atteindre les objectifs de réduction du CO2 », explique de son côté Juha Koskela, directeur général d'ABB Marine & Ports. « La signature du protocole d'accord avec HDF nous rapproche de la mise à disposition de cette technologie pour l'alimentation des navires de haute mer. »

 

Les piles à combustible, l'une des solutions les plus prometteuses


Le transport maritime étant responsable d'environ 2,5 % du total des émissions de gaz à effet de serre dans le monde, la pression s'accroît pour que l'industrie maritime passe à des sources d'énergie plus durables. L'Organisation maritime internationale, une agence des Nations unies chargée de réglementer la navigation, a fixé un objectif mondial de réduction des émissions annuelles d'au moins 50 % d'ici 2050 par rapport aux niveaux de 2008. Parmi les technologies alternatives sans émissions, ABB est déjà bien avancée dans le développement collaboratif de systèmes de piles à combustible pour les navires. Les piles à combustible sont largement considérées comme l'une des solutions les plus prometteuses pour réduire les polluants nocifs. Aujourd'hui déjà, cette technologie à zéro émission est capable d'alimenter des navires naviguant sur de courtes distances, ainsi que de répondre aux besoins en énergie auxiliaire de navires plus grands.

Alain DieulLa mission de PEI est de fournir à ses lecteurs des informations sur les nouveaux produits et services liés au secteur de l'industrie et qui sont disponibles sur le marché français. 

Pour paraître dans PEI Magazine et/ou sur le site pei-france.com, veuillez envoyer vos communiqués de presse à Alain Dieul.

Pour discuter d'une contribution rédactionnelle ou pour tous renseignements, contacter la rédaction de PEI.

More articles Contact