Distrelec s’adapte aux besoins de l’usine du futur

« Nous constatons une demande croissante de solutions de communication industrielle, d’informatique industrielle et de systèmes robotiques dotés d’intelligence artificielle », affirme Rodrigue Mao, responsable gestion des produits chez Distrelec.

  • Distrelec s’adapte aux besoins de l’usine du futur
    Distrelec s’adapte aux besoins de l’usine du futur

Nous avons tous été témoins de l’adoption croissante des systèmes automatisés dans les usines du monde entier au cours des cinq dernières années. Il y a, bien sûr, beaucoup de raisons derrière cette tendance. Outre le besoin traditionnel d’une meilleure productivité et d’une baisse des coûts du travail, il existe d’autres raisons comme la numérisation et la croissance de l’e-commerce. Même la Covid-19 a eu une influence sur l’automatisation, car elle a obligé les entreprises à revoir leurs processus et à accélérer leurs stratégies de développement en investissant davantage dans la technologie. Beaucoup d’employés ont dû travailler à domicile pendant cette période. L’efficacité énergétique, le big data et une augmentation des transactions par blockchain/crypto-monnaie sont d’autres catalyseurs pour les investissements dans l’automatisation.

« Tous ces facteurs ont un effet sur les distributeurs tels que Distrelec, ce qui signifie que nous devons nous adapter pour répondre à l’évolution des demandes », souligne Rodrigue Mao, responsable de la gestion des produits chez Distrelec. Prenons l’exemple de la numérisation. Aujourd’hui, plus de personnes passent des commandes en ligne et veulent les recevoir le plus rapidement possible, surtout en ce qui concerne la nourriture, la santé ou les systèmes de divertissement. Les fabricants, les distributeurs et la chaîne d’approvisionnement doivent être réactifs pour pouvoir répondre à ces besoins.

 

Principaux domaines de croissance

 

En ce qui concerne l’automatisation, nous constatons une demande croissante de solutions de communication industrielle, d’informatique industrielle et de systèmes robotiques dotés d’intelligence artificielle (IA), car tous ces éléments peuvent contribuer à réduire les coûts de main-d’œuvre.

Une autre tendance est l’ordinateur à carte unique (SBC ou Single Board Computer en anglais), qui gagne en popularité dans l’industrie, principalement en raison de sa facilité de mise en œuvre par rapport au développement d’une carte électronique dédiée. En conséquence, de nombreux fabricants font évoluer leurs modèles commerciaux vers le B2B, et moins le B2C.

 

Industrie 4.0/5.0

 

L’industrie 4.0 est loin d’être un sujet négligeable, ce qui signifie que nous devons maintenir nos investissements dans les stocks et les produits adaptés à l’industrie afin d’aider les usines à accélérer leurs processus d’automatisation. Cela nécessite également de revoir régulièrement la stratégie des produits, en mettant de plus en plus l’accent sur l’automatisation, par exemple pour le traitement industriel des données (commutateurs et routeurs), les API, les capteurs et plus encore.

Parallèlement, l’industrie 5.0 prend de plus en plus d’importance pour les distributeurs. C’est pourquoi l’IA, les solutions SaaS et les produits numériques deviennent de plus en plus importants. L’accent sera également mis sur les services qui vont au-delà de la simple fourniture de produits, comme l’aide au développement d’applications et de solutions. En outre, avec l’industrie 5.0, nous assisterons à une accélération du réseau de communication, notamment via la communauté (open-source).

 

Les cinq prochaines années

 

Bien sûr, nous ne pouvons pas prédire l’avenir, mais ce que nous pouvons dire avec certitude, c’est qu’au cours des cinq prochaines années, nous continuerons à ajouter des milliers de nouveaux produits à notre gamme et que nous en aurons encore plus en stock.

Parmi les autres initiatives de Distrelec figure une plus grande internationalisation, tout en continuant à se concentrer fortement sur le secteur industriel.

En attendant, nous nous attendons à une demande soutenue pour davantage d’infrastructures de recharge pour les véhicules électriques, tant dans le secteur commercial que dans le secteur privé. C’est pourquoi, nous avons introduit une nouvelle marque appelée Charge Amps.

Quoi que nous réservent les cinq prochaines années, Distrelec suivra de près l’évolution du secteur afin de répondre aux besoins spécifiques de ses clients du secteur industriel.

Journaliste business, technologies de l'information, usine 4.0, véhicules autonomes, santé connectée

More articles Contact