Fabrication additive

Bugatti Automobiles et Siemens repoussent les limites de la performance

  • 25 août 2018
  • 177 affichages
  • Fabrication additive
    Fabrication additive

Bugatti Automobiles et Siemens repoussent les limites de la performance en utilisant les jumeaux numériques pour perfectionner un véhicule déjà jugé comme étant un des plus accomplis. Grâce à la collaboration et au travail d’une équipe d’experts technologiques, Bugatti a mis en place le plus grand système de contrôle aérodynamique fonctionnel du monde, fait de composants en titane bionique imprimés en 3D et de tubes renforcés en fibres de carbone ; ceci pour de concevoir la superbe voiture de sport Chiron de 1 500 PS.

Une plate-forme intégrée de bout en bout

En accélérant le processus d'innovation par 10 via la plate-forme numérique de Siemens (comprenant les fonctionnalités de NX et Simcenter de conception générative, conception composite et simulation multi-physique), le système de contrôle aérodynamique a permis de réduire le poids et la traînée du véhicule, et donc d’en améliorer les performances. Cette plate-forme intégrée de bout en bout, comprend la conception, la simulation et le processus de production pour les composants en titane imprimés en 3D et les tubes composites en fibre de carbone.

Alain DieulLa mission de PEI est de fournir à ses lecteurs des informations sur les nouveaux produits et services liés au secteur de l'industrie et qui sont disponibles sur le marché français. 

Pour paraître dans PEI Magazine et/ou sur le site pei-france.com, veuillez envoyer vos communiqués de presse à Alain Dieul.

Pour discuter d'une contribution rédactionnelle ou pour tous renseignements, contacter la rédaction de PEI.

More articles Contact