Capteur de sécurité avec nouvelles fonctions pour plus d’économies

Schmersal a perfectionné son capteur de sécurité compact RSS260. Il offre désormais quatre fonctions : surveillance de la boucle de retour, redémarrage automatique / redémarrage manuel, réinitialisation, surveillance des arrêts d'urgence

  • Capteur de sécurité avec nouvelles fonctions pour plus d’économies
    Capteur de sécurité avec nouvelles fonctions pour plus d’économies

Le groupe Schmersal a perfectionné son capteur de sécurité compact RSS260 et l’a équipé d’un logiciel. Ce capteur offre désormais quatre fonctions sélectionnables en option : surveillance de la boucle de retour, redémarrage automatique / redémarrage manuel, réinitialisation, surveillance des arrêts d'urgence.

 Avec la variante F0/F1, le RSS260 assure les fonctions d’un module de relais de sécurité, c’est-à-dire que la surveillance du dispositif mobile de protection, et du contacteur directement piloté par les sorties du capteur qui est assurée par la logique intégrée au capteur, rendant superflue l’utilisation d’un dispositif d’évaluation distinct.

 

Fonction de réinitialisation manuelle

 

 Avec la version F0, la machine redémarre automatiquement dès que toutes les portes de sécurité sont fermées. Il est cependant possible d’ajouter un « bouton d’autorisation » supplémentaire – sans surveillance des flancs – à la boucle de retour. La version F0 est adaptée aux petites machines sans espace de protection accessible par l'arrière. 

 La variante F1 est recommandée pour les petites installations où l’opérateur peut accéder à la zone dangereuse, car elle dispose d’une fonction de réinitialisation. Avant le redémarrage de la machine, le bouton de réinitialisation avec surveillance des flancs doit être actionné lorsqu’il est certain que l’installation est dans un état sécurisé et qu’aucune personne ne se trouve dans la zone dangereuse. Cette fonction correspond à la « fonction de réinitialisation manuelle » exigée par la norme EN ISO 13849-1. 

 Pour les machines sur lesquelles l’installation d’un bouton d'arrêt d'urgence est obligatoire, le RSS260 avec la fonction Q constitue un choix idéal. Les éléments de commutation d’arrêt d’urgence intégrés à un montage en série peuvent être surveillés par la fonction Q au niveau du dernier capteur de la chaîne. L’installation d’un circuit de sécurité distinct pour les boutons d’arrêt d’urgence devient donc superflue. Les éléments de commutation d’arrêt d’urgence surveillés par la fonction Q répondent aux exigences jusqu’au niveau PL e. Ici aussi, un bouton de réinitialisation est requis, car aucun redémarrage automatique de la machine n’est autorisé après la réinitialisation d’une instruction d’arrêt d’urgence.

 

Réduction du câblage et du temps d'installation

 

 « Les fonctions supplémentaires du RSS260 permettent non seulement d’économiser un module de relais de sécurité, mais elles réduisent également le câblage et le temps d’installation. De plus, un circuit de sécurité distinct pour l’arrêt d’urgence devient superflu avec la variante Q », précise Uwe Richter, responsable produits Technologie de sécurité, pour résumer les avantages du logiciel. 

 Par ailleurs, le capteur de sécurité RFID offre également de nombreux avantages dans la version standard : grâce à ses dimensions très compactes (40 x 18 x 30 mm), le RSS260, en liaison avec un capteur et un actionneur assorti, convient aussi bien à un montage sur des profilés en aluminium qu’à l’utilisation sur de nombreux autres types de portes, par exemple les portes et vitres en Plexiglas fréquemment utilisées. Le capteur possède à la fois une interface AS-i-Safety-at-Work et une interface pour le bus SD de Schmersal. La fonction de diagnostic série (SD) permet un montage en série d’un maximum de 31 capteurs de sécurité et dispositifs d’interverrouillage, ainsi que la transmission des données de diagnostic et d’état non sécurisées des appareils raccordés. 

Journaliste business, technologies de l'information, usine 4.0, véhicules autonomes, santé connectée

More articles Contact