Des hiboux géants sur plateaux tournants

Des plateaux tournants sans graisse et sans entretien de la société igus confèrent aux Kempelen's Owls une mobilité surprenante

  • par Igus
  • 13 janvier 2020
  • 142 affichages
  • Des hiboux géants sur plateaux tournants
    Des hiboux géants sur plateaux tournants
  • Des hiboux géants sur plateaux tournants
    Des hiboux géants sur plateaux tournants

Une oeuvre d'art peu ordinaire enrichit le paysage culturel animé de la ville d'Austin, au Texas. Les sculptures interactives de 3 mètres portant le nom de « Kempelen's Owls » (les hiboux de Kempelen) représentent deux hiboux grands-ducs de Virginie également présents au Texas. Des plateaux tournants sans graisse et sans entretien de la société igus leur confèrent une mobilité qui ne va pas manquer de surprendre les visiteurs.

Les « Kempelen's Owls » sont inspirés des machines de l'inventeur Wolfgang von Kempelen, qui a vécu au 18ème siècle, et sont installés à deux pas de la bibliothèque municipale (Austin Public Library) et d'un quartier commercial animé de la ville d'Austin. Ce studio pluridisciplinaire accompagne des projets interactifs de la conception à l'installation en passant par la réalisation et la fabrication. Chaque hibou est posé sur un dodécagone, un polygone à douze côtés. Ce qui fait la particularité des Kempelen's Owls, c'est un mécanisme dissimulé qui permet aux visiteurs de faire tourner eux-mêmes la tête de ces oiseaux nocturnes. « Le mécanisme est quasiment invisible mais accessible à tout un chacun », explique Dan Sternof Beyer, fondateur et directeur artistique du New American Public Art.

 

Un plateau tournant igus pour le mouvement de la tête

 

L'élément central du mécanisme est un plateau tournant du spécialiste des plastiques en mouvement igus. C'est lui qui permet à la tête du hibou de tourner. Sans graisse et sans entretien, le plateau tournant PRT-01-300 peut supporter des charges élevées et présente une grande résistance à l'usure. « Le plateau tournant qui fait tourner la tête du hibou est l'un des grands éléments du projet, tant en termes physiques que du point de vue conceptuel », souligne Dan Sternof Beyer. « Nous avions des exigences très particulières à cet égard. Le plateau tournant devait être très large afin que les composants mécaniques et des éclairages puissent le traverser. Il devait également être en mesure de résister à de fortes charges axiales et dynamiques afin de ne pas être dangereux pour le public, et exiger le moins d'entretien possible malgré des conditions météorologiques changeantes. Ces exigences en termes de qualité excluaient d'emblée 90% des plateaux tournants disponibles sur le marché ». La surface de glissement des plateaux tournants igus est réalisée en iglidur J, un polymère hautes performances qui se distingue par une bonne résistance aux agents chimiques, un amortissement des vibrations et une faible absorption d'humidité. Le plateau tournant résiste à une charge axiale statique de 27.000 N et à une charge axiale dynamique de 7.000 N. « Grâce à son grand diamètre extérieur de 450 mm, il a fallu moins de matériau pour la structure portant la sculpture. Quant à son grand diamètre intérieur, de 300 mm, il laissait suffisamment de place pour le passage des câbles fibre optique qui font briller les yeux des hiboux la nuit », précise Dan Sternof Beyer. Les plateaux tournants igus sont utilisés dans des applications industrielles très variées, qu'il s'agisse de systèmes de manutention pour plaques à semiconducteurs, d'éclairages à rotation automatique, d'installations automatiques de soudure ou de consoles de commande pour les machines-outils. Ils sont aussi utilisés dans un grand nombre de secteurs, dont la médecine, l'emballage, le conditionnement de produits alimentaires, l'énergie solaire et le convoyage.

Alain DieulLa mission de PEI est de fournir à ses lecteurs des informations sur les nouveaux produits et services liés au secteur de l'industrie et qui sont disponibles sur le marché français. 

Pour paraître dans PEI Magazine et/ou sur le site pei-france.com, veuillez envoyer vos communiqués de presse à Alain Dieul.

Pour discuter d'une contribution rédactionnelle ou pour tous renseignements, contacter la rédaction de PEI.

More articles Contact