Rencontre avec Jean Baptiste Fournaise Directeur Général de Schmersal France

Le groupe allemand Schmersal fête cette année 50 ans de présence en France ; une présence dans de très nombreux secteurs d'activités… Jean Baptiste Fournaise, Directeur Général de Schmersal France a bien voulu répondre à nos questions

  • Rencontre avec Jean Baptiste Fournaise Directeur Général de Schmersal France
    Rencontre avec Jean Baptiste Fournaise Directeur Général de Schmersal France

Quelle est aujourd’hui l’importance et l’activité principale du groupe Schmersal ?
Jean Baptiste Fournaise : Le chiffre d’affaires du groupe Schmersal progresse régulièrement et se situe aux alentours de 235 millions pour 2017 contre 215 millions d’euros pour 2016. Pour rappeler brièvement l’historique de la société, Schmersal a été fondée en 1945 en Allemagne par les frères Schmersal. L’entreprise a été l’une des premières à développer et à produire des interrupteurs de proximité électroniques. Au début des années 80, Schmersal a commercialisé les interrupteurs de sécurité AZ 15 et AZ 16 qui sont devenus les produits de sécurité les plus vendus au monde. Schmersal, qui est aujourd’hui spécialiste de la sécurité machines dans tout type d’industrie, emploie environ 1700 personnes au niveau mondial et étend régulièrement ses zones d’activités. Ainsi nous avons récemment ouvert une filiale au Japon et nous avons aujourd’hui une représentation très forte en Turquie. Notre réseau se renforce également fortement en Amérique du Sud et Centrale où nous avons désormais un salarié Schmersal par pays en accompagnement de notre réseau de distributeurs.

Quels sont vos secteurs d’activité prioritaires ?
Jean Baptiste Fournaise : Le cœur de l’activité de Schmersal reste les constructeurs machines, peu importe leur industrie. Il y a cependant des secteurs dans lesquels nous sommes largement plus implantés comme par exemple l’emballage, le packaging et l’agroalimentaire. A partir du moment où il y a un capot, un châssis ou une protection périmétrique, le design et la compacité de nos produits, leur qualité et leur fiabilité ainsi que la renommée de Schmersal font que nos solutions sont très souvent préconisées. Nous devons encore accroître notre développement dans des industries lourdes par exemple.
Historiquement, l’ascenseur reste un de nos domaines de prédilection. Actuellement les parts de marché de notre activité restent stables alors même que le marché de la sécurité est de plus en plus concurrentiel. Aujourd’hui les acteurs se multiplient et proposent une gamme restreinte typiquement en extension de leur offre principale.

Quels sont actuellement vos principaux axes de développement ?
Jean Baptiste Fournaise : Nos axes de développement sont clairement dirigés vers les réseaux. Tous capteurs ou interverrouillage vont devoir remonter les informations et il n’y a pas vraiment de standard actuellement. Certains amènent des solutions mais cela reste très orienté. La solution personnalisée, la mieux adaptée, nous la recherchons avec nos clients. Nous restons dans ce domaine très pragmatique. A la question : qu’est-ce qu’il y aura autour de l’automate : un « cloud » Schmersal .. pour traiter quelles informations… et pour quel degré de disponibilité ? autant de questions autour desquelles l’ensemble du groupe Schmersal s’investit et mène une réflexion active. Cela concerne aussi l’industrie du futur, un sujet central pour Schmersal.

Pouvez-vous, en avant première, nous dévoiler quelques renseignements sur vos principales annonces 2018 ?
Jean Baptiste Fournaise : En 2018, nous continuerons à développer les gammes existantes soit avec des fonctionnalités supplémentaires, soit avec d’autres versions comme l’AZM 201 la version RFID de notre interverrouillage phare l’AZM 200. Nous développons aussi la communication entre les capteurs et le Cloud pour une meilleure maintenance préventive, c’est la nouvelle « Smart Safety Solution » que nous présentons sur les salons 2018. Enfin, nous avons toujours cette volonté d’offrir tous nos produits en AS-i Safety… mais pas seulement ! Schmersal  propose également sa propre solution « bus diagnostic SD » qui facilite grandement la gestion des diagnostics et le pilotage des interverrouillages de nos composants de sécurités câblés en série. L’intégralité des diagnostics peuvent être remontés aux automates supérieurs grâce à nos passerelles compatibles avec les  bus de terrain   PROFINET IO, Ethernet/IP , DeviceNet, Modbus/TCP…Schmersal s’ouvre donc aux solutions et aux architectures les plus complexes, comme le demande le marché.

Nous avons déjà eu l’occasion de vous rencontrer en 2015 alors que vous veniez de lancer un service de consulting pour vos clients. Où en êtes-vous aujourd’hui ?
Jean Baptiste Fournaise : Le tec.nicum - c’est le nom de notre activité de prestations de services dédiés à la sécurité des machines et à la sécurité au travail -  se compose de quatre offres. La partie formation ou Académie se stabilise car les industriels ont maintenant eu le temps de se former aux normes, de plus il est également complexe de vendre de la formation pour un interverrouillage, la plupart des clients attendent les explications au même titre que vous écouteriez la présentation d’un véhicule chez le concessionnaire.
La nature de nos services change, et a tendance à s’orienter de plus en plus vers la partie Conseils, qui  est de loin la plus demandée. Nous sommes davantage amenés à faire une analyse de risque ainsi qu’un dossier de certification CE, par exemple. Les autres services sont l’ingénierie de lignes ou machines complexes et pour finir la partie Installation pour installer nos produits, mettre en réseau ou programmer nos automates de sécurité et les mettre en réseau au travers de partenaires. Dans notre activité tec.nicum, nous sommes un acteur neutre de toute préconisation de matériel, à nous de le faire savoir au marché.

Pour faire un point plus axé sur le marché national, quels sont vos objectifs pour la filiale française ?
Jean Baptiste Fournaise : Notre marché reste en croissance et nous avons ressenti une reprise de l’activité au cours des trois dernières années notamment grâce au CICE qui a redonné du cash-flow aux entreprises et au suramortissement qui a permis à ces mêmes entreprises d’investir dans l’outil de production. Au cours de ces trois dernières années, le marché dit de la sécurité a connu une croissance supérieure à la moyenne de celui de l’industrie française. Pour accompagner cette croissance et nos clients notre équipe de 22 personnes compte désormais 9 responsables régionaux contre 7 il y a deux ans. Par ailleurs, il est évident qu’aujourd’hui nous devons proposer des solutions complètes car les produits seuls ne suffisent pas à répondre aux exigences actuelles du marché. Pour nous rapprocher de nos clients et depuis notre rencontre en 2015, nous avons investi dans un centre de formation à Paris moderne et convivial, proche de tous les accès RER ou SNCF, géographiquement plus centralisé que nos locaux à Grenoble. Schmersal France fête cette année ses 50 ans de présence en France, une présence pour longtemps encore grâce à une offre complète produits, services et accompagnement de projets, sans remercier nos clients et partenaires pour leur fidélité.

Alain DieulLa mission de PEI est de fournir à ses lecteurs des informations sur les nouveaux produits et services liés au secteur de l'industrie et qui sont disponibles sur le marché français. 

Pour paraître dans PEI Magazine et/ou sur le site pei-france.com, veuillez envoyer vos communiqués de presse à Alain Dieul.

Pour discuter d'une contribution rédactionnelle ou pour tous renseignements, contacter la rédaction de PEI.

More articles Contact