Un robot à deux bras collaboratif

ABB présente YuMi, le premier robot industriel à deux bras réellement collaboratif au monde.

  • Un robot à deux bras collaboratif
    Un robot à deux bras collaboratif

YuMi constitue une autre étape dans la stratégie Next Level d'ABB qui vise à accélérer la création de valeur durable. Cette stratégie repose sur les trois domaines clés d'ABB : croissance rentable, excellence opérationnelle et collaboration orientée business. L'entreprise favorise la croissance rentable en changeant de cap pour s'orienter vers des marchés finaux à forte croissance, en améliorant la compétitivité et en réduisant les risques dans ses modèles économiques. " La nouvelle ère de la robotique collaborative est là et fait partie intégrante de la stratégie Next Level ", a déclaré Ulrich Spiesshofer, PDG d'ABB. " YuMi concrétise la collaboration entre les hommes et les robots. C'est le résultat d'années de recherche et de développement qui changera l'interaction entre les hommes et les robots. YuMi est un élément de notre stratégie " Internet des objets, des services et des personnes " pour construire ensemble l'automatisation du futur. "

Une productivité boostée de 30 %

En 1974, en introduisant le premier robot industriel au monde tout électrique, commandé par microprocesseur, ABB a donné le coup d'envoi de la révolution robotique moderne. ABB dispose aujourd'hui d'une base installée de plus de 250 000 robots dans le monde. Avec l'introduction de YuMi, l'entreprise a de nouveau repoussé les limites de la robotique en élargissant fondamentalement les types de processus industriels pouvant être automatisés avec des robots. Peu de secteurs de production évoluent aussi rapidement que l'assemblage de petites pièces. L'industrie de l'électronique, en particulier, a vu la demande de produits monter en flèche par rapport à la disponibilité de la main-d'œuvre qualifiée. Les méthodes conventionnelles d'assemblage ayant perdu de la valeur, il est devenu impératif, tant stratégiquement qu'économiquement, pour les constructeurs d'investir dans de nouvelles solutions. BCG Research, par exemple, prévoit que d'ici 2025, l'utilisation de robots évolués boostera la productivité jusqu'à 30% dans de nombreuses industries et réduira les coûts de main-d'œuvre de 18% ou plus dans les pays tels que la Corée du Sud, la Chine, les États-Unis, le Japon et l'Allemagne.

Un travail en étroite collaboration avec les hommes

YuMi a été spécialement développé pour répondre aux besoins d'une production flexible dans le secteur de l'électronique grand public. Cependant, il peut également être utilisé dans les environnements d'assemblage de petites pièces grâce à ses deux bras, à des mains modulables, à son système universel d'alimentation en pièces, à la localisation de pièces par caméra, à la programmation par apprentissage et à une gestion de trajectoire à la pointe de la technologie. YuMi peut travailler en étroite collaboration avec les hommes grâce à sa sécurité intrinsèque. Il est doté d'une ossature en magnésium légère et rigide recouverte d'une enveloppe flottante en plastique rembourrée pour absorber les chocs. YuMi est également compact, avec des dimensions et une gestuelle humaine, qui procurent à ses collègues humains un sentiment de sécurité et de confort, une fonctionnalité qui a permis à YuMi de remporter le prestigieux prix " Red Dot design award ". Si YuMi détecte un impact inattendu, tel qu'une collision avec un collègue, il peut interrompre son mouvement en quelques millisecondes. Le mouvement peut ensuite être repris en appuyant tout simplement sur une commande à distance. YuMi ne comportant pas de zone de pincement, rien ne peut être endommagé lors du fonctionnement des axes.

Alain DieulLa mission de PEI est de fournir à ses lecteurs des informations sur les nouveaux produits et services liés au secteur de l'industrie et qui sont disponibles sur le marché français. 

Pour paraître dans PEI Magazine et/ou sur le site pei-france.com, veuillez envoyer vos communiqués de presse à Alain Dieul.

Pour discuter d'une contribution rédactionnelle ou pour tous renseignements, contacter la rédaction de PEI.

More articles Contact