Accélérer la convergence de l'intelligence artificielle et de la sécurité

Intel présente une approche définie par logiciel et accélérée par le silicium, fondée sur l'ouverture, le choix, la confiance et la sécurité.

  • 22 octobre 2023
  • 58 affichages
  • Greg Lavender, directeur technique d’Intel, a souligné l'engagement d'Intel en matière de sécurité de bout en bout.
    Greg Lavender, directeur technique d’Intel, a souligné l'engagement d'Intel en matière de sécurité de bout en bout.

Au cours de la deuxième journée d'Intel Innovation, en septembre 2023, Greg Lavender, directeur technique d'Intel, a présenté un aperçu détaillé de la manière dont la philosophie de l'écosystème ouvert d'Intel, axée sur les développeurs, fonctionne pour garantir que les opportunités de l'intelligence artificielle (IA) soient accessibles à tous.

Les développeurs désireux d'exploiter l'IA sont confrontés à des défis qui entravent le déploiement à grande échelle de solutions pour le client et la périphérie, le centre de données et l'informatique en nuage. Intel s'engage à relever ces défis avec une approche large, définie par le logiciel et accélérée par le silicium, fondée sur l'ouverture, le choix, la confiance et la sécurité.

 

Faciliter le déploiement de l'IA grâce à la confiance et à la sécurité

 

Greg Lavender a souligné l'engagement d'Intel en matière de sécurité de bout en bout, ce qui inclut l'Intel Transparent Supply Chain pour la vérification de l'intégrité du matériel et des microprogrammes, et la garantie d'un calcul confidentiel pour aider à protéger les données sensibles dans la mémoire. Aujourd'hui, Intel renforce la sécurité de ses plates-formes et la protection de l'intégrité des données avec plusieurs outils et services, dont la disponibilité générale d'un nouveau service d'attestation.

Ce service est le premier d'un portefeuille de logiciels et de services de sécurité appelé Intel Trust Authority. Il offre une évaluation unifiée et indépendante de l'intégrité de l'environnement d'exécution de confiance et de l'application des politiques, ainsi que des enregistrements d'audit, et il peut être utilisé partout où l'informatique confidentielle Intel est déployée, y compris multi-cloud, hybride, sur site et à la périphérie. Intel Trust Authority deviendra également une capacité intégrale pour permettre l'IA confidentielle, en aidant à garantir la fiabilité des environnements informatiques confidentiels dans lesquels la propriété intellectuelle et les données sensibles sont traitées dans des applications d'apprentissage automatique.

 

Un écosystème ouvert

 

Des organisations du monde entier utilisent l'IA pour accélérer les découvertes scientifiques, transformer les entreprises et améliorer les services aux consommateurs. Cependant, l'application pratique des solutions d'IA est limitée par des défis difficiles à surmonter pour les entreprises, qu'il s'agisse d'un manque d'expertise interne et de ressources insuffisantes pour gérer correctement le pipeline de l'IA (y compris la préparation et la modélisation des données) ou de plates-formes propriétaires coûteuses dont la maintenance est longue et coûteuse.

Intel collabore avec les principaux fournisseurs de logiciels Red Hat, Canonical et SUSE pour fournir des distributions optimisées pour Intel de leurs logiciels d'entreprise afin de garantir des performances optimisées pour les dernières architectures Intel. Greg Lavender a été rejoint par Gunnar Hellekson, vice-président et directeur général de l'activité Red Hat Enterprise Linux, pour annoncer une collaboration élargie qui verra Intel contribuer au support en amont de l'écosystème Red Hat Enterprise Linux (RHEL) à l'aide de CentOS Stream. Intel continue également de contribuer aux outils et cadres d'apprentissage automatique et d'IA, notamment PyTorch et TensorFlow.

 

Protéger les modèles d'IA contre l'altération, la manipulation et le vol

 

Alors que le monde s'appuie de plus en plus sur l'IA pour résoudre des problèmes vastes et complexes et obtenir de véritables résultats commerciaux, il est de plus en plus nécessaire de protéger les modèles d'IA, les données et les plateformes sur lesquelles ils s'exécutent contre l'altération, la manipulation et le vol. Le chiffrement entièrement homomorphique (FHE) permet d'effectuer des calculs directement sur des données chiffrées, même si les mises en œuvre pratiques sont limitées par la complexité des calculs et la surcharge.

Intel a déclaré qu'elle prévoyait de développer un circuit intégré spécifique à l'application (Asic) afin de réduire le surcoût de performance d'un million de fois associé à une approche FHE uniquement logicielle. En outre, l'entreprise lancera la version bêta d'une boîte à outils logicielle pour l'informatique cryptée, qui permettra aux chercheurs, aux développeurs et aux communautés d'utilisateurs d'apprendre et d'expérimenter le codage FHE.

Journaliste business, technologies de l'information, usine 4.0, véhicules autonomes, santé connectée

Plus d'articles Contact