Air comprimé : des sécheurs à efficacité énergétique procurent des économies d’énergie substantielles

L’usine de recyclage de Paprec, acteur de la gestion des déchets en France et en Suisse, fait le choix des sécheurs Everdry de Beko Technologies pour moderniser son installation d’air comprimé.

  • par Beko
  • 9 septembre 2023
  • 65 affichages
  • Air comprimé : des sécheurs à efficacité énergétique procurent des économies d’énergie substantielles
    Air comprimé : des sécheurs à efficacité énergétique procurent des économies d’énergie substantielles
  • Air comprimé : des sécheurs à efficacité énergétique procurent des économies d’énergie substantielles
    Air comprimé : des sécheurs à efficacité énergétique procurent des économies d’énergie substantielles
  • Air comprimé : des sécheurs à efficacité énergétique procurent des économies d’énergie substantielles
    Air comprimé : des sécheurs à efficacité énergétique procurent des économies d’énergie substantielles

En partenariat avec l’intégrateur Fitech, Beko Technologies délivre un air comprimé sec pour les bâtiments écoconçus de l’usine de recyclage de Paprec Plastiques de La Loyère. Outre la fiabilité du système, l’efficacité énergétique de la technologie innovante des sécheurs par adsorption de la gamme Everdry permet des économies d’énergie substantielles. Cette caractéristique est essentielle dans un contexte de crise énergétique. Le site Paprec Plastiques 71 de La Loyère est spécialisé dans le recyclage des PEHD (polyéthylène haute densité) et PP (polypropylène), ensuite utilisés pour la fabrication de tubes et de raccords, bacs de collecte, bidons ou encore matériel de jardinage. Ces matières proviennent de chutes neuves ou en fin de vie, notamment de tubes et de câbles pour le BTP et de la collecte sélective ménagère. Ce site, qui emploie 40 collaborateurs, s’étend sur une superficie de 70000 m2, dispose d’une capacité annuelle de traitement de 30000 tonnes de déchets avec une activité continue 7j/7 et 24h/24, traite 45 tonnes de matières par jour et produit 5 tonnes de matières premières recyclées par semaine. Il est en cours de modernisation afin de devenir une unité pilote du groupe en Europe pour le traitement de déchets plastiques polyvalents, avec pour ambition d’être neutre en rejet carbone. Cette modernisation permettra de basculer sur une installation de traitement comportant deux lignes de régénération, trois systèmes de tri optique équipés de machines de dernière génération, deux broyeurs pour PEHD et PP industriels.

 

Utilisation de l’air comprimé

 

Sur le site de La Loyère, l’air comprimé est utilisé pour alimenter les trieuses optiques. Celles-ci, grâce à une reconnaissance visuelle et spectrométrique, dirigent les déchets sur le tapis dédié au moyen d’un jet d’air comprimé. Sur l’installation existante, le client avait remarqué la présence d’humidité dans son système d’air comprimé, ce qui générait de la buée sur les caméras des trieuses, engendrant ainsi des erreurs et des blocages, d’où des arrêts réguliers de production. Le besoin du client était clair et précis. Dès l’annonce de l’extension et de la modernisation du site, David Verrien, directeur de production chez Paprec, a consulté son intégrateur Fitech pour la fourniture d’une solution de traitement d’air comprimé permettant d’obtenir un air comprimé de qualité, avec un cahier des charges prévoyant l’élimination de l’humidité sur son installation d’air comprimé, la fourniture d’un air comprimé sec avec un débit plus important que celui de l’installation en place, et un PRSP avoisinant -40 °C, l’obtention d’une qualité d’air comprimé de classe [2:2:2] selon la norme ISO 8573-1, la réalisation d’économies d’énergie, et la réduction des coûts d’exploitation. Le tout avec du matériel fiable, performant et écoénergétique.

 

Beko Technologies et Fitech, une collaboration d’experts

 

Fitech, fondée en 1998 à Chalon-sur-Saône (Bourgogne-Franche Comté), conçoit et automatise des systèmes hydrauliques et pneumatiques. « Notre diagnostic d’expert a été essentiel pour répondre parfaitement au cahier des charges de Paprec, pour la partie air comprimé. Chez eux, nous ne vendons pas un produit mais une solution », indique Damien Léger, technico-commercial chez Fitech.

« Conseiller, accompagner et proposer la meilleure solution technique à nos clients est la clef de voûte du partenariat entre la société Fitech et Beko Technologies, car nous avons à cœur d’honorer nos engagements de manière efficace afin de satisfaire pleinement les besoins et attentes de nos clients. Initiée depuis plus de 20 ans sur la base de notre expertise commune, notre collaboration nous permet d’être plus efficaces tout en fournissant un service complet. Dans le cas de Paprec, elle nous a permis de répondre en tout point et rapidement au cahier des charges », explique Yves Volatier, responsable commercial chez Beko Technologies.

 

Un système de traitement d’air comprimé répondant aux besoins de Paprec

 

Après une étude détaillée, il s’est avéré que les contraintes de l’installation imposaient un débit d’air comprimé important avec un point de rosée très bas, à -40 °C, et stable. Un sécheur par réfrigération a été préconisé et installé en amont du sécheur par adsorption à chauffe Everdry, configuré spécifiquement pour ce type d’air, afin de contrôler précisément la qualité de l’air entrant. Avec le sécheur par adsorption à régénération par apport de chaleur de la gamme Everdry, Beko Technologies propose des concepts d‘installation standardisés avec un large éventail de variantes possibles. Il s‘agit d‘une solution particulièrement économique au regard des tâches complexes imposées par le séchage de l’air comprimé circulant avec des débits élevés, soit pour cette application 1 700 m3/h.

Des solutions individuelles sont proposées pour répondre aux exigences spécifiques de chaque client. Pour Paprec, l’installation retenue comprend deux compresseurs de 160 kW chacun, une cuve de 3000 l, un premier étage de séchage frigorifique Drypoint RA 2200, un sécheur par adsorption à chauffe Everdry modèle FRA Vplus 1700C – adapté au préséchage frigorifique avec une charge de dessiccant et une ligne de filtration amont et aval Clearpoint. Le sécheur Everdry, modèle FRA Vplus 1700 C installé, permet au client d’obtenir une capacité de séchage maximale tout en garantissant la meilleure sécurité possible de son processus. Il a également été conçu pour optimiser la consommation énergétique. La robinetterie individuelle installée favorise la circulation de l’air comprimé, permettant ainsi une réduction maximale des pertes de charge. De plus, l‘asservissement des cycles de séchage à l‘hygrométrie permet une haute efficacité énergétique. L‘ensemble du débit d‘air comprimé passe par un système de filtration Clearpoint composé de différents grades. Il garantit ainsi une qualité d’air à la sortie correspondant aux exigences du client, soit un air comprimé de classe [2.2.2] selon la norme ISO 8573-1.

 

Des bénéfices énergétiques importants

 

L’installation a été mise en place au printemps 2022. Plus de 8 mois après sa mise en service, les performances du nouveau système de traitement d‘air comprimé répondent parfaitement aux attentes du client, en termes aussi bien d‘efficacité énergétique que de sécurité des processus. Benjamin Dezapy, responsable de ce process chez Paprec, se déclare satisfait de la qualité irréprochable de l’air comprimé obtenu, avec un PRSP moyen avoisinant -40 °C. En plus de fonctionner de manière très efficace, la nouvelle installation fournit un air comprimé de classe [2:2:2] selon la norme ISO 8573-1, ce qui correspond parfaitement aux attentes du client.

Beko Technologies n’est pas inconnue chez Paprec, car le client utilisait déjà ces produits dans l’installation précédente, notamment un sécheur frigorifique Drypoint RA, des purgeurs de condensats Bekomat 12 et 13, installés par Fitech, et qui ont fait leurs preuves en matière d’efficacité et de fiabilité.

Cette bonne connaissance de la qualité des matériels Beko Technologies a été déterminante pour le choix de la technologie, puisque tout défaut de fonctionnement du réseau d’air comprimé chez Paprec entraînerait un arrêt de production. Le débit initialement demandé est respecté. Les nouvelles trieuses optiques installées chez Paprec engendrent une consommation plus importante d’air comprimé, avec chacune 124 électrovannes. Les tapis et la lecture optique sont également plus rapides. La trieuse située à l’entrée du site, qui effectue le premier tri, est ainsi capable de traiter 6 tonnes de déchets par heure.

Au-delà de ces bénéfices, Benjamin Dezapy met l’accent sur les économies d’énergie. « Le nouveau bâtiment du site est écoconçu : par exemple, les éclairages sont à base de Led et les pièces fermées sont équipées de détecteurs de mouvements qui déclenchent l’éclairage. Nos machines, qui sont toutes connectées, permettent des relevés d’intensité instantanée et sont équipées de variateurs, pour l’optimisation énergétique », explique-t-il. De plus, les calories générées par les compresseurs installés produisent de l’air chaud qui est récupéré pour chauffer les nouveaux bâtiments en hiver, ce qui permet également de réaliser des économies d’énergie. Par ailleurs, le choix du client de miser sur le sécheur Everdry modèle FRA Vplus 1700C de Beko Technologies a été motivé par les économies d’énergie qu’il lui permettra de réaliser, oscillant entre 25000 € et 30000 € par an.

 « Au-delà de la réponse à la qualité de l’air et à notre besoin de débit, l’intégralité de l’installation proposée par Beko Technologies et Fitech correspond parfaitement à nos critères énergétiques, que ce soit la vitesse variable des compresseurs, le gainage des locaux ou la technologie des sécheurs par adsorption à chauffe Everdry modèle FRA Vplus 1700C », précise Benjamin Dezapy.

Journaliste business, technologies de l'information, usine 4.0, véhicules autonomes, santé connectée

Plus d'articles Contact