Infra2050, un pôle de compétitivité dédié aux infrastructures décarbonées et décarbonantes

Naissance du pôle de compétitivité Infra2050, qui se veut l’acteur incontournable et structurant de la filière de la construction qui rassemble 230 membres autour de l’atteinte de la neutralité carbone.

  • 12 décembre 2023
  • 569 affichages
  • Cédric Moscatelli, élu président du pole de compétitivité infra2050.
    Cédric Moscatelli, élu président du pole de compétitivité infra2050.

Naissance du pôle de compétitivité Infra2050, fruit d’une collaboration étroite entre les clusters Indura (infrastructures durables) en région Auvergne-Rhône-Alpes, Ecorse-TP, (travaux publics et aménagement territorial durable) en région Bourgogne-Franche-Comté, et l’Irex, Institut pour la recherche appliquée et l’expérimentation en génie civil. Soutenu par la Fédération nationale de travaux publics et Syntec Ingénierie, Infra2050 se veut l’acteur incontournable et structurant de la filière de la construction qui rassemble 230 membres autour de l’atteinte de la neutralité carbone sur le territoire fixée en 2050 par la loi européenne sur le climat. Le secteur des infrastructures qui représente au niveau national près de 8500 entreprises et environ 350000 employés n’était pas encore doté de pôle de compétitivité. Véritable catalyseur d'innovation pour l’aménagement du territoire, Infra2050 apportera des réponses aux enjeux identifiés par des projets innovants collaboratifs. L’action du pôle s’articule autour de 4 enjeux majeurs : concevoir, construire et exploiter des infrastructures bas carbone ; penser et adapter les infrastructures pour un usage décarboné ; faire évoluer les infrastructures pour assurer la résilience des territoires ; intégrer le numérique pour des infrastructures connectées et apprenantes.

Journaliste business, technologies de l'information, usine 4.0, véhicules autonomes, santé connectée

Plus d'articles Contact