Le Cetim : Un champion de la R&D industrielle française depuis 50 ans

Créé il y a 50 ans par la volonté conjointe de l’État et de la FIM pour mutualiser des moyens et des compétences technologiques, le Cetim est en France le plus important des CTI (Centres Techniques Industriels)

  • 22 février 2016
  • 195 affichages
  • Pionnier du calcul intégral pour pièces volumiques
    Pionnier du calcul intégral pour pièces volumiques
  • 1985 : Le prototype du coeur artificiel
    1985 : Le prototype du coeur artificiel

Fort d'un effectif de près de 700 personnes, majoritairement ingénieurs et docteurs, réparti sur trois sites principaux (Senlis, Nantes, Saint-Étienne), le Cetim est aujourd'hui l'Institut français de référence dans le domaine de la mécanique. Il est titulaire du label Carnot attribué par le ministère de la Recherche. Le dispositif est complété notamment par trois centres de ressources technologiques régionaux, deux filiales internationales (Maroc et Tunisie), une fondation scientifique, soit au total une force de frappe de près de 1000 personnes développant une activité économique supérieure à 130 M€/an dont plus de 50% issus de prestations de services technologiques auprès de l'Industrie. L'efficacité du Cetim est attestée par l'Agence Nationale de la Recherche qui a mesuré un triplement des ventes de R&D de l'institut Carnot Cetim entre 2006 et 2015.

2016, l'année des 50 ans

Avec la dynamique insufflée par la seconde phase de " La nouvelle France industrielle " puis du plan " Industrie du Futur " initié par Emmanuel Macron, les mécaniciens sont au premier plan et deviennent acteurs d'une nouvelle évolution portée par les technologies du numérique. Pour accompagner l'industrie dans cette transformation et la faire connaître à l'ensemble de la collectivité nationale " l'Alliance Industrie du Futur ", dont FIM et Cetim sont membres fondateurs, a été créée. Le Cetim est notamment en charge du déploiement technologique auprès des PME manufacturières. Cette perspective constitue une chance pour la France : la fusion du matériel et du numérique, domaine dans lequel l'esprit français excelle, offre l'occasion du rebond. Cela commence par accueillir les nouveautés, et savoir en faire une force. Beaucoup, n'ont pas attendu pour porter cette ambition et sont déjà auteurs de belles réussites... C'est pourquoi, le Cetim profite de 2016, année toute particulière, puisque celle de ses 50 ans, pour fêter un demi-siècle de partenariat technologique avec les industriels et mettre en avant l'innovation. Santé et vieillissement, alimentation, mobilité, énergies durables : ces défis sociétaux seront ainsi le fil rouge des événements organisés par le Cetim tout au cours de l'année.

Industrie du Futur : Le Cetim et le déploiement en région

" L'accompagnement des entreprises dans la transformation " est un des 5 piliers du projet Industrie du Futur français. L'Alliance, assurant le déploiement de ce projet, en a fait une de ses actions prioritaires. Il s'agit prioritairement de relancer l'investissement et de provoquer des projets de montée en gamme. Différents dispositifs sont d'ores et déjà proposés aux PME et ETI par les régions. L'Alliance doit contribuer à assurer les opérations pilotées et financées majoritairement pas les conseils régionaux. Un parcours à plusieurs étapes est mis en place, commençant par des actions de sensibilisation, d'information et de formation. En cours également, des actions d'accompagnement personnalisé proprement dites. Le Cetim est le pilote du groupe chargé du déploiement de la démarche dans les entreprises. 15 000 doivent être sensibilisées et 2 000 doivent faire l'objet d'un accompagnement personnalisé à l'horizon 2017. Pour cela 550 intervenants (consultants et experts) sont formés. Grâce notamment à leurs réseau de délégations régionales et en tant qu'opérateurs d'actions collectives d'appui aux PME, le Cetim et la FIM disposent de la structure et de l'expérience pour accompagner chaque région dans le déploiement. Ils s'appuient en particulier sur les savoir-faire acquis au cours du programme d'accompagnement à la réflexion stratégique Acamas qui a été déployé dans 18 régions, au profit de plus de 1100 entreprises. A fin janvier 2016, près de 1 200 PME et ETI sont engagées dans le processus de diagnostics ou d'investissement destinés à accélérer leur transformation et leur modernisation. 1 000 d'entre elles sont intégrées aux dispositifs de diagnostics et d'accompagnement mis en place par les conseils régionaux pour 200 millions d'euros de budgets alloués. 200 entreprises, soutenues dans le cadre du plan national Robot Start PME, complètent ce bilan à fin janvier 2016. Des financements sont disponibles pour accompagner 1 000 PMI supplémentaires. Des prêts " Usine du futur " pour un total de 630 millions d'euros d'engagements ont, par ailleurs, été octroyés à 760 TPE, PME et ETI. Et plus de 200 PME ont bénéficié de diagnostics de Bpifrance. Concernant le réseau national des experts Industrie du futur, les 550 consultants sont disponibles et le réseau des correspondants régionaux est, quant à lui, opérationnel.

Alain DieulLa mission de PEI est de fournir à ses lecteurs des informations sur les nouveaux produits et services liés au secteur de l'industrie et qui sont disponibles sur le marché français. 

Pour paraître dans PEI Magazine et/ou sur le site pei-france.com, veuillez envoyer vos communiqués de presse à Alain Dieul.

Pour discuter d'une contribution rédactionnelle ou pour tous renseignements, contacter la rédaction de PEI.

More articles Contact