Le digital au service de l’efficacité énergétique

D’après une enquête des "Echos Etudes", 44% des entreprises ont installé des équipements connectés (capteurs, thermostats intelligents…) au sein de leurs bâtiments pour réduire leur consommation d'énergie.

  • 13 mars 2022
  • 113 affichages
  • Le digital au service de l’efficacité énergétique
    Le digital au service de l’efficacité énergétique

L’utilisation de la data au service des économies d’énergie est prometteuse. Alors que de plus en plus d’acteurs partent à l’assaut des marchés de la Smart Home et du Smart Building, la prochaine révolution qui s’annonce passera par l’arrivée de solutions globales répondant aux différents besoins des consommateurs, analysent les consultants des « Echos Etudes » dans leur dernière publication « Le marché des solutions d’efficacité énergétique ». D’après l’enquête réalisée du 17 au 24 novembre 2021 auprès de 133 entreprises de toute taille et de tous secteurs et d’administrations publiques, 44 % des entreprises ont installé des équipements connectés (capteurs, thermostats intelligents…) au sein de leurs bâtiments pour réduire leur consommation d’énergie. C’est la solution privilégiée devant des équipements à haute performance énergétique. Et pour cause : les coûts de déploiement sont relativement faibles et l’IoT permet d’accéder facilement à des informations exploitables, a minima de prendre conscience de la problématique énergétique. En revanche, la mise en place de plateformes de surveillance des consommations est une solution nettement moins courante avec seulement 24% des entreprises qui y recourent. L’augmentation sans précédent des prix de l’énergie devrait pousser particuliers comme entreprises à s’impliquer davantage dans la maîtrise de leurs consommations énergétiques. D’après l’enquête, les deux-tiers des décideurs interrogés pensent que l’augmentation des prix de l’énergie va conduire leur organisation à accélérer ses investissements dans l’efficacité énergétique dans les douze prochains mois. La proportion grimpe même à 94% pour les entreprises de plus de 5 000 salariés. Pour le moment, les opérateurs enrichissent leur gamme brique par brique, commercialisées chacune de leur côté. A terme, cette approche va laisser place à une unique interface de pilotage de la fonction énergie de la maison ou du bâtiment.

Journaliste business, technologies de l'information, usine 4.0, véhicules autonomes, santé connectée

Plus d'articles Contact