Le fabricant taïwanais de batteries Prologium investit 5,2 milliards d’euros à Dunkerque

Les technologies exclusives de ProLogium font l'objet de plus de 600 brevets. Elles offrent une meilleure sécurité, une meilleure durabilité et un chargement plus rapide. Le lancement de la production est prévu fin 2026.

  • 21 juillet 2023
  • 831 affichages
  • Le fabricant taïwanais de batteries Prologium investit 5,2 milliards d’euros à Dunkerque
    Le fabricant taïwanais de batteries Prologium investit 5,2 milliards d’euros à Dunkerque

Le fabricant taïwanais de batteries pour véhicules électriques ProLogium a choisi la France pour implanter sa première usine à grande échelle hors de Taïwan. Un investissement de 5,2 milliards d’euros destiné à la construction d’une gigafactory d’une capacité de 48 GWh et d’un centre de R&D. Depuis la mise en service de sa ligne de production pilote en 2017 à Taïwan, ProLogium maîtrise totalement la commercialisation des batteries à l'état solide. Ses technologies exclusives font l'objet de plus de 600 brevets. Elles offrent une meilleure sécurité, une meilleure durabilité et un chargement plus rapide. ProLogium remplace le séparateur et l'électrolyte liquide des batteries lithium-ion actuelles par un séparateur en céramique robuste et un électrolyte à l'état solide, totalement ininflammable. La batterie à l'état solide de ProLogium utilise des matériaux de cathode et d'anode très actifs, permettant d'obtenir une densité énergétique plus élevée, et donc une plus grande autonomie pour les véhicules électriques. ProLogium bénéficiera d’un approvisionnement en électricité décarbonée à un prix compétitif avec la centrale nucléaire de Gravelines, mais aussi le futur parc éolien offshore et une centrale photovoltaïque. Son implantation permettra la création de 3000 emplois directs et 12000 emplois indirects d’ici 2030. La construction devrait commencer au cours du second semestre 2024 pour un lancement de production d'ici la fin de l'année 2026.

Journaliste business, technologies de l'information, usine 4.0, véhicules autonomes, santé connectée

Plus d'articles Contact