Une solution vocale permettant aux ouvriers d’accéder aux documents dans les ateliers

Le projet européen K-Hub (Knowledge Hub), permettra aux ouvriers et aux opérateurs de terrain de rechercher et d'accéder vocalement à la documentation hétérogène de leur entreprise.

  • 9 avril 2022
  • 112 affichages
  • Une solution vocale permettant aux ouvriers d’accéder aux documents dans les ateliers
    Une solution vocale permettant aux ouvriers d’accéder aux documents dans les ateliers

Avec l’apport d'EIT Manufacturing (programme européen qui soutient les projets technologiques dans le domaine de la production), et sur la base des besoins opérationnels de Whirlpool et Marposs, Spix industry et le Cefriel développent une solution innovante, baptisée K-Hub (Knowledge Hub), permettant aux ouvriers et aux opérateurs de terrain de rechercher et d'accéder vocalement à la documentation hétérogène de leur entreprise. Au cours du processus de numérisation rapide de l'industrie des dernières années, un volume énorme de documents et d'informations hétérogènes a été généré. Le volume d'informations, ainsi que la diffusion des documents sur différentes plateformes et formats rendent son accès complexe pour les ouvriers et opérateurs de terrain. Cette difficulté d'accès aux connaissances des industriels conduit à une baisse de la performance des processus qualité et des opérations de maintenance. La solution proposée par K-Hub aide à la reconversion et à la montée en compétences des intervenants terrain, en s'appuyant sur les connaissances déjà existantes dans les entreprises industrielles. Le premier cas d'utilisation étudié est lié à la maintenance des machines dans l'atelier. L'objectif est de réduire les temps d'arrêt des machines et ainsi améliorer leur efficacité. Les expérimentations se dérouleront de septembre à décembre 2022 dans les installations de Marposs et Whirlpool en Italie, respectivement à Bentivoglio et Biandronno. Le projet K-hub peut être suivi sur www.k-hub.eu.

Journaliste business, technologies de l'information, usine 4.0, véhicules autonomes, santé connectée

More articles Contact