Lecteurs de codes 1D et 2D série SR-1000 de Keyence

autofocus, jusqu'à 1000 mm

  • par Keyence
  • 24 février 2015
  • 566 affichages
  • Lecteurs de codes 1D et 2D série SR-1000 de Keyence
    Lecteurs de codes 1D et 2D série SR-1000 de Keyence

Dotés d'un système autofocus, les lecteurs de codes 1D et 2D série SR-1000 de Keyence s'adaptent à toutes distances de lecture jusqu'à 1000 mm. La série se décline en deux modèles. Le SR-1000 standard à longue portée présente une plage de lecture de 110 à 1000 mm. Le SR-1000W à champ large affiche une portée de 50 à 600 mm et se démarque par un champ 4 fois plus large, atteignant 384 × 307 mm à 600 mm de distance.

Ces lecteurs se distinguent également par leur adaptation automatique aux diverses manières de marquer un code et à la variété des supports. Une fonction intégrée recherche des réglages optimaux de temps d'exposition, filtre de traitement d'image et autres paramètres en fonction de la cible et de la distance d'installation. Ce paramétrage peut être sauvegardé sur PC ou directement sur le lecteur grâce à son afficheur Oled.

Jusqu'à 16 banques de paramètres peuvent y être enregistrées. Le lecteur basculera automatiquement d'une banque à l'autre jusqu'à l'obtention des meilleures conditions de lecture même lorsqu'il est confronté à de fortes surbrillances de la cible. En effet, un filtre à polarisation automatique s'affranchit de ces phénomènes. De plus, un réflecteur parabolique réduit les pertes lumineuses des LED haute intensité. La lumière est concentrée efficacement au sein du champ de vision afin de fournir un éclairage intense et uniforme même à longues portées.

Alain DieulLa mission de PEI est de fournir à ses lecteurs des informations sur les nouveaux produits et services liés au secteur de l'industrie et qui sont disponibles sur le marché français. 

Pour paraître dans PEI Magazine et/ou sur le site pei-france.com, veuillez envoyer vos communiqués de presse à Alain Dieul.

Pour discuter d'une contribution rédactionnelle ou pour tous renseignements, contacter la rédaction de PEI.

More articles Contact