Electrovanne de pilotage

Antidéflagrante et très résistante à la corrosion

  • par ASCO
  • 18 septembre 2014
  • 497 affichages
  • Electrovanne de pilotage
    Electrovanne de pilotage

Dédiée aux industries chimiques, pétrolières et gazières, qu'elles soient sur mer ou sur terre, l'électrovanne de pilotage à commande directe série 327 d'Asco Numatics est à la fois antidéflagrante et très résistante à la corrosion. Elle existe en protections Ex d, Ex e mb et Ex ia, conformément aux certifications ATEX/IECEx.

Bâtie pour résister aux ambiances très sulfureuses suivant la norme NACE MR 0175/ISO 15156, elle possède un opérateur, un corps de vanne et plusieurs pièces internes en acier inox 316L. De plus, elle résiste aux vibrations suivant la spécification Lloyd's CEI 60068-2-6. Elle répond également aux exigences de sécurité TÜV CEI 61508 SIL 4 et Exida SIL 3.

Fonctionnant selon le principe dit à clapet équilibré, cette électrovanne est proposée en fonction universelle 3/2, en version taraudée 1/4, ou 1/2 pour la version grand débit pour air et gaz, et à plan de pose NAMUR. Elle offre un débit de 7,5 à 25 litres/minute selon l'orifice de passage de 5,7 ou 12 mm. Elle peut contrôler de l'air ou des gaz inertes, ainsi que de l'eau ou de l'huile à 65 cST de viscosité maxi, à une pression différentielle de 0 à 10 bars. Son fonctionnement en boîtier Ex e mb est certifié pour les températures extrêmes de -50 °C à +90 °C. La consommation est de 10 à 14 W en version de base, réduite entre 3,7 et 5,8 W en version faible consommation et jusqu'à 0,5 W en sécurité intrinsèque.

La mission de PEI est de fournir à ses lecteurs des informations sur les nouveaux produits et services liés au secteur de l'industrie et qui sont disponibles sur le marché français. 

Pour paraître dans PEI Magazine et/ou sur le site pei-france.com, veuillez envoyer vos communiqués de presse à la rédaction.

Pour discuter d'une contribution rédactionnelle ou pour tous renseignements, contacter la rédaction de PEI.

More articles Contact