NTN-SNR inaugure une nouvelle usine du futur

NTN-SNR Roulements a investi 27 millions d’euros sur le site industriel d’Argonay

  • 23 avril 2018
  • 2567 affichages
  • NTN-SNR inaugure une nouvelle usine du futur
    NTN-SNR inaugure une nouvelle usine du futur
  • NTN-SNR inaugure une nouvelle usine du futur
    NTN-SNR inaugure une nouvelle usine du futur

En 2018, NTN-SNR Roulements entre dans le club fermé des 1500 entreprises centenaires en France, avec un double anniversaire : celui de NTN Corporation et celui de NTN-SNR Roulements, dont le siège est à Annecy depuis 1918. Le Groupe a profité de cette année emblématique pour inaugurer le deuxième bâtiment de l’usine d’Argonay. NTN-SNR Roulements a investi 27 millions d’euros sur ce site industriel. A la pointe de la technologie et de la productivité, ce site satisfait aux exigences de qualité et aux volumes des commandes des nouveaux contrats signés. NTN- SNR Roulements produit les roulements, issus de plus de 10 ans de recherche et d’innovation, pour les moteurs nouvelles générations LEAP de CFMI -co-entreprise de GE et SAFRAN (Airbus A320neo, Boeing 737 MAX et les C919 de l’avionneur chinois COMAC), GTF de Pratt et Whitney (A320neo, le MRJ de Mitsubishi, le C-Series de Bombardier, l’Embraer E-jet et l’Irkut MC21) et Trent 1000 et 7000 de Rolls Royce (A330Neo et le Boeing 787).

Un parc machines et un process à la pointe de la technologie

Près de 70% des investissements sont consacrés au parc machines pour les traitements thermiques (cémentation, traitement sous vide et nitruration), la rectification, l’usinage complexe, une nouvelle technologie de rupture pour la production de rouleaux, la métrologie, l’automatisation de certains procédés et les contrôles non destructifs. La méthode Lean a été appliquée à l’optimisation des gammes, à la conception des lignes et à l’ergonomie des postes de travail avec par exemple la réalisation de cotation de poste en phase étude aussi bien sur le plan physique que cognitif. Cette organisation, ainsi qu’une formation poussée des équipes, permettent de diviser par quatre le temps de traversée des pièces en production afin de soutenir les montées en cadences qui seront imposées par les nouveaux programmes. Un autre point majeur, pour répondre aux exigences de ces marchés, est la parfaite traçabilité des pièces produites qui est assurée par un pilotage informatique MES. Enfin, pour garantir la meilleure stabilité mécanique des pièces durant la production, le nouveau bâtiment répond à des contraintes thermiques importantes, n’autorisant pas de variations de plus de 1°C par heure sur 3800 m2.

Alain DieulLa mission de PEI est de fournir à ses lecteurs des informations sur les nouveaux produits et services liés au secteur de l'industrie et qui sont disponibles sur le marché français. 

Pour paraître dans PEI Magazine et/ou sur le site pei-france.com, veuillez envoyer vos communiqués de presse à Alain Dieul.

Pour discuter d'une contribution rédactionnelle ou pour tous renseignements, contacter la rédaction de PEI.

More articles Contact