Premier baromètre Gfi-Opinionway-BFM Business sur l’Industrie 4.0

Gfi met en place son logiciel de maturité des ETI industrielles sur l’Industrie 4.0 en partenariat avec Opinionway et BFM Business

  • 11 mars 2020
  • 485 affichages
  • Premier baromètre Gfi-Opinionway-BFM Business sur l’Industrie 4.0
    Premier baromètre Gfi-Opinionway-BFM Business sur l’Industrie 4.0

Alors qu’une nouvelle ère se dessine avec l’avènement de l’Industrie 4.0, Gfi met en place son logiciel de maturité des ETI industrielles sur l’Industrie 4.0 en partenariat avec Opinionway et BFM Business. Ces entreprises sont les premières concernées par la transformation digitale de leur activité. Si cette évolution est positivement perçue par les dirigeants de l’industrie manufacturière, seule une entreprise sur cinq a débuté sa transformation.

 

Le 1er Baromètre de l’Industrie 4.0

 

Réalisé auprès d’un échantillon de 200 dirigeants d’entreprises industrielles de 100 salariés et plus, ce baromètre met ainsi en lumière plusieurs enseignements :

- L’industrie 4.0 est vue positivement par l’Industrie française (57%) et comme une bonne opportunité pour sa propre industrie (56%).

- Parmi les entreprises de l’Industrie manufacturière (100 salariés et plus), moins de 1 sur 5 a lancé sa transformation vers l’industrie 4.0.

- La majorité des dirigeants estime qu’il faut entre 3 et 5 ans pour passer toute ou une partie de son organisation en mode Industrie 4.0. Si le départ est jugé timide, il véhicule un impact largement positif pour 86% des entreprises qui estiment que la transformation est une réussite.

Alain DieulLa mission de PEI est de fournir à ses lecteurs des informations sur les nouveaux produits et services liés au secteur de l'industrie et qui sont disponibles sur le marché français. 

Pour paraître dans PEI Magazine et/ou sur le site pei-france.com, veuillez envoyer vos communiqués de presse à Alain Dieul.

Pour discuter d'une contribution rédactionnelle ou pour tous renseignements, contacter la rédaction de PEI.

More articles Contact