Robot Capra : quand la robotique soulage les salariés

La start-up Nomad Robotics propose le robot Capra. Autonome, fiable, agile et sécurisé, il permet de soulager les employés des tâches à faible valeur ajoutée, répétitives, voire dangereuses.

  • 12 mars 2022
  • 307 affichages
  • Le robot Capra peut gravir des pentes à 50%, des bordures jusqu’à 15 cm et effectuer des virages à 360°.
    Le robot Capra peut gravir des pentes à 50%, des bordures jusqu’à 15 cm et effectuer des virages à 360°.

Nomad Robotics propose le robot Capra, un robot mobile autonome adapté à de multiples applications : surveillance, inspection, port de charge, gestion des flux, livraison, nettoyage, etc. Il a une autonomie totale et graduelle, programmable par un logiciel embarqué. Il est aussi caractérisé par une agilité unique : 4x4, capable de gravir, de franchir, de tracter, d’aller loin, de résister aux intempéries, etc. L’innovation est issue de la société danoise Capra, et Nomad Robotics, spécialisée dans la distribution de solutions robotiques de pointe, à destination de l’industrie, lance ce robot en France.

 

Le robot Capra peut gravir des pentes à 50%

 

Alors que la plupart des AGV (véhicules à guidage automatique) ou des AMR (robots mobiles autonomes) se cantonnent à une tâche, le robot Capra permet de nombreuses applications, grâce à un seul et même châssis modulable.

Grâce à un cadre de roue breveté, ces robots mobiles peuvent gravir des pentes à 50%, des bordures jusqu’à 15 cm et effectuer des virages à 360° même sur une surface en pente de 30°. Les robots Capra sont extrêmement agiles et, grâce à leur traction intégrale, ils peuvent évoluer sur tous les terrains, des environnements urbains aux environnements ruraux, de la chaussée boueuse jusqu’au sable.

De plus, grâce à l’effort de couple combiné des moteurs des roues avant et arrière, le robot Capra peut traverser efficacement des obstacles jusqu’à 40% de la hauteur des roues. D’ordinaire, les robots mobiles sont basés sur la direction différentielle ou la direction Ackermann. Avec le robot Capra, les deux sont combinés, en utilisant les avantages et en gommant leurs inconvénients.

 

Une utilisation simplifiée, au service de besoins changeants

 

Grâce au concept de « Top Tool » et de « Trailer Tool », le robot propose un mode double navigation qui comprend la navigation autonome puis le mode alternatif grâce à une télécommande. En mode de navigation autonome, le robot mobile suit automatiquement un chemin prédéfini, qui peut lui être communiqué en 4G/5G. En mode alternatif, un système externe, tel un opérateur, prend le contrôle direct des opérations du robot Capra.

L’interface de programmation d’applications, basée sur les protocoles ROS 2 et MQTT, permet de communiquer de manière transparente et directe avec divers systèmes de logiciels de robots et systèmes d’exploitation Android. Il est également possible de prendre en charge le processus d’intégration en fournissant un simulateur Webot pour tester la communication et l’interface dans un environnement 3D avant de tester l’interaction entre le robot mobile et la solution logicielle existante dans un environnement physique réel.

Les applications industrielles sont nombreuses et variées. Elles peuvent aller de l’entretien de voirie en milieu urbain au transport de fournitures sur chantier. Mais se sont sans doute les applications industrielles qui sont les plus remarquables. Focus sur deux d’entre-elles, l’unification des opérations intralogistiques intérieures et extérieures, et l’automatisation numérique d’opérations de surveillance et d’inspection.

Concrètement, le robot transporte les charges et remplace la manutention humaine des marchandises et des matériels. Les tailles d'emballage et de conditionnement supportées vont des SLC de 600x400 aux palettes de 1200x1000, en incluant les racks, les supports des racks et des conditionnements spécifiques. La solution prend en charge les plateaux sur son socle jusqu'à 50 kg et les chariots jusqu'à 500 kg.

Et grâce à sa fonction « follow me », le robot Capra est capable de suivre l’opérateur humain, pour des opérations de mise en stock par exemple, s’adaptant au chemin parcouru par l’employé et suivant ses mouvements.

 

Automatisation numérique d’opérations de surveillance et d’inspection

 

Les opérations d'inspection et de surveillance sont généralement effectuées manuellement, l'inspection visuelle étant effectuée à pied ou en voiture. Il s'agit de tâches à forte demande de main-d'œuvre et l'aspect répétitif de la gestion des itinéraires d'inspection plusieurs fois par jour augmente la probabilité d'erreurs humaines dans le processus. L'utilisation du robot Capra automatise l’exécution de ces tâches et les rends fiables et profitables. Il permet notamment le contrôle de périmètre, l'inspection de clôtures et/ou de bâtiments, voire la prévention des intrusions.

Journaliste business, technologies de l'information, usine 4.0, véhicules autonomes, santé connectée

More articles Contact