Agencement innovant de meubles utilisant les solutions Igus

Avec Ergomeuble, les tiroirs viennent se placer automatiquement à la bonne hauteur. Les paliers lisses iglidur, les systèmes de guidage drylin et les chaînes porte-câbles d’Igus assurent un fonctionnement sûr et sans entretien.

  • par Igus
  • 7 juillet 2022
  • 47 affichages
  • Dans un bureau, l’ErgoMeuble offre une importante capacité de rangement, en alliant élégance et efficacité.
    Dans un bureau, l’ErgoMeuble offre une importante capacité de rangement, en alliant élégance et efficacité.
  • L’ErgoMeuble vient placer automatiquement l’espace de rangement du haut à portée de l’utilisateur.
    L’ErgoMeuble vient placer automatiquement l’espace de rangement du haut à portée de l’utilisateur.

L’entreprise ErgoMeuble a breveté à l’international des concepts d’agencement innovants. Ses solutions ergonomiques sont distribuées sous deux marques Smart Agencement (www.smart-agencement.fr) qui répond au gain de place dans l’habitat par l’optimisation fonctionnelle de l’espace de vie et ErgoMeuble (www.ergomeuble.fr) qui s’adresse aux personnes avec déficiences motrices pour adapter leur agencement, en leur apportant plus d’autonomie et d’accessibilité.

 

Une solution adaptée aux salariés handicapés

 

L’idée d’ErgoMeuble a maturé chez Thierry Gevrey, grâce à son expérience chez un grand équipementier automobile puis comme conseil en ingénierie. « Je suis intervenu dans des TPE et des PME. Leurs zones de stockage sont souvent encombrées, pas toujours bien exploitées ». Par manque de place, on stocke un peu n’importe comment, des opérateurs ont des difficultés à attraper les pièces en hauteur. L’utilisation d’un chariot élévateur ou d’un gerbeur a un coût et les transtockeurs, systèmes de stockage de grande hauteur robotisés, ne sont adaptés que pour des stockages de grandes dimensions et représentent des investissements importants. « J’ai également vu des salariés souffrant de handicap. Je me suis dit que plutôt d’aller chercher une pièce en hauteur à l’aide d’un gerbeur, pourquoi ne pas descendre directement la caisse, prendre la pièce voulue, et remettre la caisse en place, le tout automatiquement. »

Les TPE et les PME utilisent également leurs bureaux comme zones annexes de stockage. Le meuble ne doit donc avoir qu’une seule profondeur, pour pouvoir s’intégrer mais aussi faciliter la tâche au personnel handicapé. « J’ai donc imaginé une sorte de gerbeur inversé, explique Thierry Gevrey. Cela permet d’utiliser de deux à trois fois moins d’espace au sol grâce à l’exploitation de toute la hauteur de pièce ». L’ErgoMeuble est constitué de grands tiroirs motorisés, dont celui du haut descend à hauteur d’homme. Autre avantage, il peut facilement s’installer dans les étages, alors que les racks posent des problèmes de répartition de charge sur les chapes.

 

Les paliers lisses simplifient grandement la mécanique

 

Le principe est simple, la réalisation beaucoup moins. « Au début, j’ai rencontré pas mal de contraintes, de points durs, car ce sont des systèmes de coulisses, de bielles… Pour cette raison, j’ai fait intervenir assez rapidement des paliers iglidur d’Igus, que je connaissais déjà dans l’automobile ». L’objectif est de compenser ou de supprimer des jeux et d’obtenir un très bon coefficient de frottement. « Les paliers lisses simplifient grandement la mécanique, il y a moins de bruit, de meilleurs glissements donc moins de contraintes sur la motorisation, explique Thierry

Gevrey. On pourrait installer des roulements à billes, mais il y a alors la contrainte économique et vu les vitesses assez lentes et les déplacements relativement limités, les coussinets en iglidur A250 que j’ai choisis suffisent largement. Ils résistent assez bien aux chocs et sont adaptés aux contraintes de mon système ». Ils facilitent également les process industriels pour la fabrication des meubles. Nul besoin de percer un trou, d’utiliser une vis, et les paliers rattrapent les ajustements, il y a moins à chercher des tolérances sur les autres composants.

Dans un ErgoMeuble, les paliers – environ une dizaine - sont utilisés aussi bien pour les déplacements verticaux, pour amener le tiroir au niveau de l’utilisateur, qu’horizontaux, pour ouvrir le tiroir. Sur le long terme, ils sont synonymes d’économie sur la maintenance, il n’y a pas à prévoir de graissage ni de SAV. « On sait combien coûte l’arrêt d’une machine, remarque Thierry Gevrey. Les quelques centimes de surcoût de paliers de haute qualité sont très vite amortis ».

 

Le rêve du mécanicien

 

En complément des paliers, Thierry Gevrey a recours à des produits proposés par Igus, en particulier les drylin, systèmes de guidage linéaire sur des rails en aluminium avec des patins précontraints. Ils apportent une meilleure précision qu’avec une réalisation en usinage traditionnel et simplifient le montage. « C’est le rêve du mécanicien, ils sont faciles à mettre en œuvre, et si l’on connaît bien les contraintes, il n’y a plus qu’à choisir dans le catalogue. »

Pour le choix des chaînes porte-câbles, Thierry Gevrey s’est appuyé sur les compétences techniques du technico-commercial d’Igus. Ces systèmes sont indispensables pour éviter que les câbles pour l’alimentation électrique et le pilotage ne vrillent au fil des déplacements, avec les risques de déconnexion ou de coupure que cela pourrait entraîner. « Les chaînes porte-câbles simplifient le système, elles sont faciles à mettre en œuvre, il faut juste prévoir la place ».

Les premiers prototypes avaient été présentés en 2016 à la Foire de Paris, dans le cadre du concours Lépine et l'ErgoMeuble a remporté le Prix du Sénat. Comme il s’agissait d’un salon grand public, Thierry Gevrey avait remplacé pour la démonstration des produits professionnels par des ustensiles de cuisine et des outils de bricolage. Il comprend alors l’intérêt que représente son innovation pour un usage domestique. Alors que les développements se poursuivent, survient la pandémie et ses confinements. L’espace de vie devient un sujet important, comme celui de l’intégration du télétravail dans l’habitat, qui oblige à réorganiser l’espace.

 

Un produit unique sur le marché

 

« L’idée première de mes produits, c’est le gain de place, un point important pour l’habitat, très cher dans les grandes agglomérations. L’ErgoMeuble est l’une des solutions pour optimiser l’espace de vie ». La gamme va se diversifier pour proposer une solution pour optimiser l’espace dans la pièce de vie, la chambre et la cuisine.

« C’est un produit unique sur le marché, souligne Thierry Gevrey. Un modèle qui offre une surface de rangement de 4 mètres carrés, soit l’équivalent d’une cuisine moyenne, n’occupe qu’un peu plus d’un demi-mètre carré au sol. » Le coût d’un ErgoMeuble est plus élevé qu’un espace de rangement de classique, mais il faut prendre en compte l’espace gagné et les fonctionnalités qu’il apporte.

La commercialisation a débuté au printemps 2022 car la mise au point définitive a demandé du temps, en particulier pour le développement de la partie domotique, mais aussi pour répondre aux nombreuses contraintes normatives. Pour les versions grand public, la gamme ErgoMeuble est distribuée par des professionnels de l’agencement, comme les cuisinistes. Les meubles s’adaptent à l’habitat en jouant sur quelques centimètres pour aller jusqu’au plafond. Des packs complets sont également commercialisés sur internet, avec installation possible par un partenaire. Pour les professionnels enfin, ErgoMeuble répond aux besoins spécifiques de chaque entreprise, avec des charges et des hauteurs adaptées et une étude réalisée pour chaque cas.

Journaliste business, technologies de l'information, usine 4.0, véhicules autonomes, santé connectée

More articles Contact