Solution robotique de maintenance et d'inspection dans l'industrie chimique

Evonik, spécialisé dans le domaine de l’industrie chimique, s'appuie sur la tablette certifiée F110 ATEX de Getac pour contrôler le robot et lui apprendre les itinéraires d'inspection automatique autour de l'installation.

  • 14 février 2023
  • 75 affichages
  • Solution robotique de maintenance et d'inspection dans l'industrie chimique
    Solution robotique de maintenance et d'inspection dans l'industrie chimique
  • Solution robotique de maintenance et d'inspection dans l'industrie chimique
    Solution robotique de maintenance et d'inspection dans l'industrie chimique

Dans le cadre d’un projet d’innovation et en collaboration avec trois partenaires, Evonik, spécialisé dans le domaine de l’industrie chimique, effectue régulièrement, au sein de l’une de ses infrastructures, des travaux d’entretien et d’inspection sur des postes de travail critiques dont la conduite nécessite le recours à un robot autonome.

Evonik s'appuie sur la tablette certifiée F110 ATEX de Getac pour contrôler le robot et lui apprendre les itinéraires d'inspection automatique autour de l'installation. La société a choisi la F110-EX en raison de ses performances exceptionnelles et de son excellente fiabilité, par rapport à d'autres solutions informatiques robustes. En outre, la réactivité de Getac et son haut degré de flexibilité lors de l'intégration de la solution ont été des facteurs clés dans la création d'un environnement de travail optimal pour la démonstration de faisabilité (PoC). Le logiciel du robot a été fourni par Energy Robotics, tandis que le robot lui-même a été fourni par Boston Dynamics.

L'objectif du projet est d'évaluer le caractère pratique d'une solution robotique automatisée de maintenance et d'inspection dans l'industrie chimique. Pour ce faire, il est principalement demandé au robot de se déplacer le long d'itinéraires d'inspection préprogrammés, tout en recueillant des données opérationnelles stratégiques. Le robot effectue également des inspections de sécurité automatisées qui ne peuvent pas être intégrées dans un concept de maintenance à distance (ou qui généreraient trop de coûts). Les organisations peuvent alors utiliser les données recueillies pour améliorer les intervalles entre les inspections tout en augmentant la fiabilité des actifs.

 

La tablette Getac F110-EX occupe une place centrale dans le projet

 

La tablette Getac occupe une place centrale dans le projet, servant d'interface principale entre le robot, le logiciel de contrôle et l'opérateur humain. Pour le contrôle et la surveillance dans l'usine, l'opérateur peut accéder au logiciel via la tablette F110-EX, tandis qu'un contrôleur supplémentaire est utilisé pour les interventions rapides au cours d’opérations spécifiques.

« La F110-EX est utilisée pour donner les ordres au robot, mais elle peut également servir à le contrôler lors de missions spécifiques au sein du parc de stockage, par exemple », explique Thorsten Schimpf, Expert du Processus chez Evonik. « Le robot est équipé de capteurs ainsi que de caméras infrarouges et optiques, qui lui permettent de se rendre à des endroits spécifiques au sein de l'installation, de prendre des photos ou d'enregistrer des données, qui peuvent ensuite être transmises pour évaluation. Nous savions que pour un fonctionnement efficace, nous avions besoin d'un appareil portable durci et suffisamment puissant, capable d’afficher les flux vidéo du robot en temps réel. C’est le cas de la F110-EX. »

 

Utilisation en environnement sévère

 

Les exigences définies par Evonik envers la tablette F110-EX sont élevées. Elle doit non seulement être très robuste et certifiée ATEX, mais il est également primordial que l'écran soit facile à lire en extérieur par temps de pluie, ou quelles que soient les conditions météorologiques. L’appareil doit être entièrement fonctionnel même en cas de froid ou de chaleur extrême.

Le choix d’Evonik s’est notamment porté sur Getac pour le système d'exploitation Windows, ainsi que la capacité à capturer et traiter de grandes quantités de données de manière rapide et efficace. Connectivité et performance se doivent également d’être au rendez-vous, afin de garantir une transmission et une lecture très rapide des vidéos. En outre, une connexion LTE est nécessaire étant donné l’absence de réseau local sans fil dans le parc de stockage, ainsi que le Bluetooth afin de pouvoir connecter le contrôleur à la tablette. Sans oublier la sangle de transport Getac spécialement conçue pour que la F110 puisse être portée confortablement devant le corps, permettant ainsi à l'utilisateur d’avoir les deux mains libres pour manipuler le contrôleur.

Journaliste business, technologies de l'information, usine 4.0, véhicules autonomes, santé connectée

Plus d'articles Contact