Passerelles de connexion

La configuration rapide et simple distingue ces passerelles de connexion distribuées par ADM21 qui assurent un dépannage simple et une réduction de la maintenance

  • par ADM21
  • 22 février 2018
  • 28486 affichages
  • Les MGate 5103 et 5111 sont dotées d’une interface conviviale
    Les MGate 5103 et 5111 sont dotées d’une interface conviviale

Moxa, représenté en France par ADM21, annonce la disponibilité des passerelles de protocole MGate 5103 et MGate 5111 qui permettent une conversion de protocole rapide et simple entre des appareils Modbus et des systèmes et des PLC PROFINET/PROFIBUS SCADA. Ces passerelles autonomes permettent également une architecture de réseaux distribuée maximisant la flexibilité et la scalabilité. De plus, ils permettent d’étendre la durée de vie des appareils sur le terrain et donc de réduire les coûts. Avec leur conception tout-en-un, ces passerelles convertissent de nombreux protocoles, comme Modbus RTU/ASCII/TCP à PROFINET ou PROFIBUS. Les MGate 5103 et 5111 favorisent l’implémentation de réseaux PLC EtherNet/IP dans des systèmes PROFINET ou PROFIBUS.  

Configuration rapide et simple des passerelles de connexion

La configuration est en effet une tâche ardue car elle requiert un codage spécial. Les passerelles MGate 5103 et 5111 sont dotées d’une interface conviviale permettant l’installation rapide de routines de conversion, éliminant le temps perdu à implémenter des configurations et des paramètres détaillés un par un. Et grâce au logiciel de configuration de Moxa, les utilisateurs peuvent avoir accès facilement aux modes de conversions de protocoles et terminer le processus de configuration en seulement cinq étapes.

Dépannage simple et réduction de la maintenance des passerelles de connexion

Les passerelles MGate 5103 et 5111 possèdent un grand choix d’outils puissants et intégrés pour le dépannage, y compris le diagnostic de protocoles et la gestion du trafic offrant ainsi aux ingénieurs un raccourci pour trouver d’où provient une panne du réseau. De plus, la gestion du statut et les fonctionnalités de protection d’erreurs réduisent le temps d’arrêts des équipements. Cette fonction de gestion du statut alerte le système SCADA lorsqu’un appareil esclave Modbus ne répond pas. La fonction de protection d’erreurs empêche des actions descendantes incorrectes lorsque la connexion montante est perdue.